Zoom sur le houblon, une plante qui vient de loin

Humulus Lupulus est une plante herbacée, vivace et robuste appartenant à la famille des Cannabacées, tout comme le chanvre. Son origine reste incertaine, mais tout porte à croire, comme l’a écrit le botaniste Auguste Chevalier dans un article de la Revue de botanique appliquée et d’agriculture coloniale en 1943, que le houblon n’est pas indigène d’Europe, même s’il s’y épanouit au moins depuis l’Antiquité. Il viendrait, selon lui, des régions montagneuses d’Asie centrale (Yunnan, Sichuan…). D’abord propagée pour ses qualités alimentaires, la plante sera ensuite utilisée pour parfumer la bière.

Dans l’Antiquité, les Grecs et les Romains utilisaient déjà le houblon pour traiter les troubles digestifs et intestinaux. En infusion ou en huile essentielle, ses racines, jeunes pousses ou cônes auraient également des vertus apaisantes, narcotiques et sédatives. Il paraît même qu’il n’y a pas si longtemps, des femmes en faisaient consommer en douce à leurs maris pour calmer leur ardeur au lit.

La culture du houblon comme additif de la bière aurait débuté dès le milieu du IXe siècle en Allemagne. Hildegarde de Bingen (1098-1179), sainte abbesse considérée comme la première naturaliste allemande, mentionne ainsi dans son ouvrage Physica ses vertus pour assurer une plus longue conservation et lutter contre les fermentations nuisibles. Le houblon va alors supplanter les autres plantes amères (gentiane, coriandre…) qui aromatisaient la bière jusque-là. A partir du XVIe siècle, cette utilisation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite