sexo

  • Sex friend : avantages, inconvénients, mode d'emploi

    Qu'elle est belle l'amitié chaste et sincère entre deux êtres chers mais qu'en est-il quand le sexe s'en mêle ? Quand le désir s'immisce intimement, ponctuellement ou régulièrement entre deux amis ? Pourquoi devient-on sex friend et qu'entendre derrière cet anglicisme ? Réponses avec Diane Deswarte, sexologue et fondatrice du Club Kamami.

  • Insomnie chronique : près de la moitié des patients a honte d’en souffrir

    Selon une étude réalisée par Ipsos pour Idorsia, près d’un patient sur deux a honte d’avouer son insomnie. 39% des personnes interrogées ont d’ailleurs hésité à évoquer leurs troubles du sommeil avec un professionnel de santé.

  • "Je veux vous entendre" : Gillian Anderson (Sex Education) appelle les femmes à lui confier leurs fantasmes sexuels

    Avec délicatesse et humour, Sex Education, série Netflix à succès, a su s'emparer avec brio du sujet de la découverte de leur vie sexuelle par les ados. Otis, qui conseille ses amis sur leurs problèmes de couple et de cul, s'inspire de sa mère, Jean Milburn, sexologue, campée par Gillian Anderson. Un rôle taillé pour l'actrice puisqu'elle prépare un livre sur les fantasmes sexuels féminins, et invite les femmes à lui faire part de leurs envies.

  • Fougère, cactus, montagne : quel est votre schéma relationnel en amour ?

    Découvrir quel est votre schéma relationnel pourrait permettre de stabiliser vos relations amoureuses.

  • Saint-Valentin : tout ce que les hommes n'osent pas dire

    Chaque année, c’est pareil ! A l’approche du 14 février, des cœurs rouges fleurissent sur les vitrines des parfumeries, fleuristes et bijouteries… La Saint-Valentin est-elle associée à une véritable corvée, une fête commerciale ou nos hommes considèrent-ils ce jour comme un rendez-vous romantique ? Neuf hommes nous disent ce qu’ils pensent « vraiment » de cette fête !

  • Harcèlement moral: 3 signes qui permettent de reconnaître un « bully »

    Le harcèlement est souvent associé aux enfants et aux cours de récréation, mais les adultes peuvent avoir les mêmes comportements. Voici comment reconnaître un « bully ».