• Héloïse Pierre, fondatrice du jeu Sexploration : "Éduquer les jeunes à la sexualité, c’est primordial"
    Style
    Yahoo Style - FR

    Héloïse Pierre, fondatrice du jeu Sexploration : "Éduquer les jeunes à la sexualité, c’est primordial"

    Héloïse Pierre, fondatrice de la start-up Topla, lance une nouvelle gamme de jeux destinés à éduquer les ados à la sexualité. Sexploration s'adresse aux 12 - 18 ans, et traitent de sujets aussi différents et complexes comme le consentement, les IST, la contraception, les orientations et identités sexuelles. Avec la conceptrice du jeu, Claire, elles sont allées à la rencontre des ados pour mieux comprendre leur rapport à la sexualité. Héloïse Pierre est revenue pour nous sur cette expérience. Sexploration se décline en 5 jeux et vous pouvez vous les pré-commander sur Ulule. https://fr.ulule.com/sexploration/coming-soon/

  • Morgane Ortin : "Les jeunes ne communiquent pas qu'avec des dick pics. Il y a un art du sexto"
    Style
    Yahoo Style - FR

    Morgane Ortin : "Les jeunes ne communiquent pas qu'avec des dick pics. Il y a un art du sexto"

    Morgane Ortin, auteure d'Amours Solitaires, parle de sa passion pour les sextos et défend l'art du sexto qui est "hyper créatif, hyper poétique".

  • Morgane Ortin, créatrice d'Amours solitaires  : "Ces émotions-là perturbent autant les hommes que les femmes"
    Style
    Yahoo Style - FR

    Morgane Ortin, créatrice d'Amours solitaires : "Ces émotions-là perturbent autant les hommes que les femmes"

    "Amours solitaires", ça ne vous dit rien ? Ce roman d'amour sur Instagram est suivi par 626K abonnés. Morgane Ortin sort ce 30 octobre le deuxième tome directement inspiré de cette aventure romantique made in Instagram. Elle nous parle de la genèse de son projet.

  • Cristina Cordula : "Beaucoup de femmes le font mais elles n'osent pas le dire"
    Style
    Yahoo Style France

    Cristina Cordula : "Beaucoup de femmes le font mais elles n'osent pas le dire"

    Dans sa nouvelle émission, "Objectif : 10 ans de moins", la papesse de la mode Cristina Cordula brise les tabous en aidant des femmes qui paraissent plus âgées qu’elles ne le sont en réalité à retrouver confiance en elles. Ses secrets beauté, ses complexes, sa vie amoureuse : l'animatrice, qui vient de publier #Be Yourself, un nouvel ouvrage publié chez Larousse, s'est livrée à Yahoo.

  • Camille ("Je m'en bats le clito") : "La notion du consentement ne doit pas nous faire peur"
    Style
    Yahoo Style - FR

    Camille ("Je m'en bats le clito") : "La notion du consentement ne doit pas nous faire peur"

    Camille, auteure du compte Instagram et du livre "Je m'en bats le clito, est revenu pour nous sur la notion tant méconnue du "consentement".

  • Camille, auteure de "Je m'en bats le clito" : "Il n'y a pas de diktats du cul"
    Style
    Yahoo Style - FR

    Camille, auteure de "Je m'en bats le clito" : "Il n'y a pas de diktats du cul"

    Camille, 22 ans, a deux passions dans la vie : la cuisine et abattre les clichés sur le sexe sur Instagram. Ses punchlines crues et marrantes ont séduit 384K abonnés. En juin dernier, Camille a sorti un bouquin "Je m'en bats le clito" qui illustre ses meilleures punchlines et aborde différents thèmes comme la masturbation féminine, les menstruations, le consentement, l'éducation sexuelle... Nous avons évoqué ces différents dossiers avec la principale concernée.

  • Justine Courtot, créatrice de "Sang.sations" : "La précarité menstruelle touche bien plus de Françaises qu'on ne l'imagine"
    Style
    Yahoo Style - FR

    Justine Courtot, créatrice de "Sang.sations" : "La précarité menstruelle touche bien plus de Françaises qu'on ne l'imagine"

    Justine Courtot, créatrice du compte Instagram "Sang.sations" et du documentaire "28 jours" milite contre le tabou lié aux règles en informant les femmes et les hommes sur les menstruations. Pour elle, la seule façon de vaincre ce tabou, c'est d'en parler et surtout de le montrer. Car pour elle, si on n'a pas honte de montrer son sang lorsqu'on se coupe, on ne devrait pas être gêné par le sang des règles car "le sang est plus pur quand il sort de notre vagin". La jeune femme de 23 ans évoque également un autre tabou : la précarité menstruelle. Les jeunes femmes en situation de difficultés financières doivent parfois choisir entre la nourriture et les protections hygiéniques. Une situation qui peut avoir des conséquences importantes sur leur santé.