Déclic - Laura : "Je trouvais que les poils de ma petite amie étaient beaux"

Comme de nombreuses femmes au cours de cette année, Laura a arrêté de s’épiler. La jeune femme a décidé de ne plus mener la guerre à ses poils pour des raisons esthétiques et politiques. Elle a même incité sa petite amie à zapper cette étape de son intimité et l'a rassurée en lui avouant qu'elle trouve ses poils très beaux. Laura revient sur ce déclic.

Interview : Lucile Bellan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles