Publicité

Êtes-vous sûres de bien maitriser l’utilisation de votre après-shampoing ? La Méthode CWC nous chuchote que ce n’est pas le cas !

On sait désormais que deux shampoings sont nécessaires, “car le premier enlève seulement les saletés et le deuxième purifie” d’après les explications du coiffeur professionnel et expert colorist Thomas Tuccinardi. Toutefois, qu’en est-il de l’après-shampoing ? En règle générale et comme son nom le suggère, on l’utilise après avoir nettoyé les cheveux dans le but de reconstituer la couche d’écailles et d’éviter la casse. Cette utilisation n’est pas contestée, néanmoins, elle ne serait pas suffisante d’après la méthode CWC.

La méthode CWC pour des cheveux au summum de leur forme

La méthode CWC, quésaco ? Cela signifie tout simplement "Conditioner" = après-shampooing, "Wash" = shampoing, "Conditionner" = après-shampoing. L’après-shampoing doit donc passer avant et après les shampoings, car les produits nettoyants ne sont aucunement des soins. Procéder ainsi permet aux longues chevelures qui ont tendance à être fourchues, aux cheveux secs et abimés d’être protégés. En effet, l’après-shampoing sert d’enveloppe protectrice en écartant tout risque de dessèchement dont celui que peut entrainer les composants du shampoing.

Comment adopter la méthode CWC ?

Il suffit de brosser les cheveux et de les mouiller un peu, attention à ne pas trop les tremper pour éviter que les résidus d’eau n’altèrent pas le soin. Répartissez ensuite une noisette d’après-shampoing sur l’ensemble de la chevelure en insistant (...)

Lire la suite sur Grazia

Katie Holmes : cette marque française que la star adore !
Scandale à Buckingham ! Kate Middleton va-t-elle se remettre des lourdes accusations qui pèsent sur ses épaules ?
Nos idées cadeaux de luxe pour une femme de 30 ans !
Vous ne devinerez jamais dans combien de chansons la marque Mercedes-Benz a déjà été citée...
Cadeau de Noël pour homme : pourquoi pas des chaussettes ?