À 118 ans, la sœur André est la nouvelle doyenne de l’Humanité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà doyenne de France, la religieuse est officiellement la nouvelle doyenne de l’Humanité après le décès annoncé lundi de Kane Tanaka, une Japonaise de 119 ans.

La nouvelle doyenne de l’Humanité est française et plus particulièrement Toulonnaise. À 118 ans, sœur André vient officiellement d’être reconnue comme telle par le livre Guinness des records et la base internationale sur la longévité (International database of Longevity, IDL).

Il était jusqu’à présent tenu par la Japonaise Kane Tanaka, décédée lundi 25 avril à l’âge de 119 ans.

Lire aussi : Ikigai : possédez-vous le secret des Japonais pour vivre longtemps et heureux ?

« Son objectif ultime c'est de battre Jeanne Calment »

Née Lucile Randon le 11 février 1904 à Alès, dans le sud de la France, sœur André vit maintenant dans un Ehpad de Toulon, en bord de Méditerranée. Elle est la cadette de treize mois à peine de Kane Tanaka.

« Elle est heureuse, elle aime bien qu'on ait de l'attention pour elle et elle a tout de suite eu une pensée pour tout le personnel de l'Ehpad, a indiqué à l'AFP son attaché de presse. Mais ce n'est qu'une étape, sourit-il, car son objectif ultime c'est de battre Jeanne Calment. » Cette dernière est décédée en 1997 à 122 ans à Arles et détient toujours le record de longévité.

Même si aucun organisme officiel ne décerne le « titre » de doyen, « sœur André devient bien la doyenne, et de loin, puisque la troisième, une Polonaise, a 115 ans », a indiqué à l'AFP Laurent Toussaint, qui participe à la base internationale IDL, en lien avec l'Institut français des études...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles