Publicité

À 8 ans, elle sauve sa mère victime de violences conjugales, en appelant la police : “Sans elle, l’issue aurait pu être fatale”

“Sans l’appel de la jeune fille, l’issue aurait pu être fatale.” Samedi 24 février 2024, comme le rapporte BFMTV, un drame a été évité de justesse dans un appartement à Bondy, en Seine-Saint-Denis. Aux alentours de 22h, la police reçoit un appel pour le moins inquiétant : “Bonsoir, ma maman reçoit des coups de la part de mon papa. Au visage. Il a aussi un couteau. J’ai très peur…” À l’appareil, une petite fille âgée de seulement 8 ans, témoin d’une scène de violences conjugales entre ses parents. Elle a vu son père tirer les cheveux de sa mère, la frapper au visage et la menacer avec un couteau. Au moment où les forces de l’ordre arrivent sur place, l’homme, manifestement alcoolisé, “s’apprêtait à partir”. “Les policiers ont figé la situation en le maintenant sur place et, en constatant que les violences étaient avérées, ont procédé à l’interpellation”, explique Éric Couvrat, membre du syndicat Unité SGP Police 93, à la caméra de nos confrères. Il le sait, “sans l’appel de la jeune fille, l’issue aurait pu être fatale” pour la victime.

Cette intervention de la fillette a donc permis l’interpellation et le placement en garde à vue du suspect, et probablement de sauver la vie de cette mère de famille, déjà victime à plusieurs reprises de la violence de son compagnon. S’il n’est pas connu des services de police pour ce type de faits, certains voisins peuvent attester de ces comportements. “Cette scène se reproduit souvent les week-ends. Il a des problèmes d’alcool, donc dès qu’il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite