Écharpe de portage : qu'en pensent les pédiatres ?

iStock

L'écharpe de portage est à la mode depuis maintenant plusieurs années. Cet accessoire (qui existe depuis plus d'1,8 million d'années, selon les archéologues) permet de porter son bébé contre soi, généralement en position ventrale bien que (dans certaines cultures) le portage puisse se faire contre la hanche ou même dans le dos.

Un nouveau-né peut être porté en écharpe dès le premier jour de sa vie, à condition qu'il pèse au moins 3,2 kilos ; pour les enfants prématurés ou de faible poids de naissance, l'avis du pédiatre est tout de même recommandé.

Faut-il porter son bébé en écharpe ? Pour le Dr. Julie Salomon, médecin pédiatre, la mode ne doit en aucun cas devenir une obligation : "il est impératif de tenir compte de la volonté du parent : quelle relation souhaite-t-il développer avec son bébé ? A-t-il envie de cette proximité ? Le portage en écharpe présente des bienfaits, oui, mais d'autres méthodes tout aussi bénéfiques existent !" En résumé : pas question de se forcer à adopter une écharpe pour porter son bébé.

Quels sont les bienfaits du portage en écharpe ? "Il s'agit principalement d'une question de proximité entre l'enfant et le parent, répond le Dr. Julie Salomon. Outre l'aspect "cocon" (l'enfant est recroquevillé contre sa mère, son père ou une personne de confiance), il y a le balancement : le bébé ressent le mouvement qu'il ressentait durant la grossesse, lorsqu'il était encore dans le ventre de sa mère. Quelque part, on pourrait dire que l'écharpe de portage constitue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite