Élections américaines : nouveau record pour le vote anticipé

ELLE avec AFP
·2 min de lecture

Comme Blake Lively et Ryan Reynolds, de nombreux électeurs américains ont déjà glissé leur bulletin dans l’urne en vue de l’élection présidentielle. À neuf jours du scrutin, le nombre de votes anticipés enregistrés dépasse d’ores et déjà celui de 2016.

D’un État à l’autre c’est la même scène qui se répète. Devant les bureaux de votes ouverts par anticipation, une grande file d’attente s’étire sur plusieurs pâtés de maison. Préoccupés par la persistance de la pandémie de coronavirus ou motivés par les enjeux de l'affrontement électoral entre le président républicain Donald Trump et l'ancien vice-président démocrate Joe Biden, les Américains ont voté en avance par millions. Selon le US Election Project, un centre d'études dépendant de l'Université de Floride, plus de 59 millions d'électeurs avaient déjà voté dimanche. Un chiffre supérieur au nombre de votes anticipés enregistrés au total en 2016 (57 millions). 

À New York, ruée vers les bureaux de vote 

Samedi, c’est l'un des États les plus peuplés des États-Unis, l'État de New York, qui a ouvert la possibilité de voter en personne. Dans cette métropole durement frappée par la pandémie au printemps, mais qui résiste pour l'instant à un retour en force du virus, les électeurs, dûment masqués, parfois gantés, semblaient prêts à attendre dans le calme, plusieurs heures durant, avant de pouvoir franchir les portiques détecteurs de métaux menant au bureau de vote. 

« Il s'est passé tellement de choses, c'est un privilège de faire une queue comme ça », déclare Jerad Ashby pour l’Agence France Presse (AFP). Comme toutes les personnes interrogées, il soutient l'ex-vice-président Joe Biden. « Il faut (élire)...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi