Publicité

Une énorme erreur s'est glissée dans "Emily in Paris" (et vous ne l'avez probablement pas remarquée)

Une énorme erreur s'est glissée dans
Une énorme erreur s'est glissée dans "Emily in Paris" (et vous ne l'avez probablement pas remarquée) - Netflix

Une grossière erreur de montage se serait glissée dans la saison 3 d'"Emily in Paris". Mais un internaute a trouvé une excellente explication à ce faux raccord.

Emily in Paris continue de captiver des légions de fans (et de haters) sur Netflix après la sortie de sa très attendue 3e saison le 21 décembre. Et cette fois-ci, ce ne sont pas seulement les looks extravagants de la jeune Américaine (Lily Collins) qui ont attiré l'attention. Ainsi, un TikTokeuse à l'oeil acéré @myfantastictravels a noté un énorme faux raccord qui est sûrement passé inaperçu pour la plupart des téléspectateurs, comme le souligne Adorocinema.

L'utilisatrice a partagé sa découverte dans une vidéo qui compte déjà plus de 800 000 vues. Regardez plutôt :

La gaffe se produit dans le troisième épisode, intitulé "Coup d'Etat". Il y a une scène dans laquelle Emily rend visite à Madeline (Kate Walsh), sa patronne américaine, dans son appartement. Ne sachant pas si elle doit retourner à Chicago ou rester à Paris pour travailler dans la nouvelle agence de Sylvie (Philippine Leroy-Beaulieu), notre héroïne se dirige vers la fenêtre, qui offre une vue incroyable sur la capitale française.

Au début, alors qu'Emily s'approche du bord, l'imposante Tour Eiffel apparaît sur sa gauche. Quelques secondes plus tard, le monument se profile sur la droite de l'écran. Cela a suffi pour que les fans se demandent si le problème est lié à la continuité ou s'il s'agit simplement d'un effet d'optique.

L'un des commentaires semble apporter une réponse : il y a un miroir sur le mur de l'appartement, de sorte que la Tour Eiffel apparaît à...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le défilé Schiaparelli (et ses fausses têtes d'animaux) ne passe pas
La réforme des retraites pénalisera les femmes (et même les ministres l'admettent)
Ce nouveau film de science-fiction cartonne sur Netflix