Publicité

Épicondylite : causes, symptômes et traitement de ce type de douleur au coude

Douleur au coude assez fréquente, l’épicondylite fait souvent suite à des gestes inappropriés et/ou répétés du bras et de la main. Il s’agit d’une atteinte des tendons des muscles de l’avant-bras, qui s’insèrent sur l’épicondyle, une saillie osseuse située juste au-dessus de l’articulation du coude.

Comme son nom l’indique, une épicondylite est une inflammation (-ite) de l’épicondyle. L’épicondyle est l’extrémité inférieure de l’humérus (l’os du bras), placée au-dessus de l’articulation du coude, et elle correspond à la saillie osseuse qu’on retrouve sur la face externe du bras. On parle souvent de « tennis elbow » (elbow signifie coude en anglais) pour désigner l’épicondylite latérale, car il n’est pas rare que les joueurs de tennis développent ce type de tendinite. Lorsque c’est la partie interne du coude qui est touchée (épicondylite médiale), on parle plus volontiers de « golf elbow », puisqu’on retrouve cette douleur plus souvent chez les golfeurs en raison de la rotation du poignet.

Concrètement, ce sont les tendons qui s’insèrent sur l’épicondyle qui sont enflammés : c’est une tendinopathie. Or, de nombreux muscles de l’avant-bras s’attachent sur l’épicondyle, en particulier ceux qui permettent les mouvements d’extension et de rotation de la main. Il s’agit d’un trouble musculosquelettique très fréquent ; il s’agit même de la cause la plus répandue de douleur du coude, et l’épicondylite peut être reconnue comme maladie professionnelle. Selon le site du Dr Philippe Paillard, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite