Publicité

On y était… au défilé ultra-sélect de Moncler Grenoble à Saint-Moritz

Pour le reboot de Moncler Grenoble, ligne la plus sportive du groupe Moncler, son patron Remo Ruffini a vu les choses en grand : un show immersif dans la forêt et un parterre de stars, de Kate Moss à Willow Smith. À l’image über chic de la station de ski suisse.

Bientôt 15 ans que Moncler Grenoble existe, et pourtant c’était une première fois : la marque de skiwear synonyme de savoir-faire technique et de haute performance, dans le giron du groupe Moncler, défilait sur les pistes de ski. Et quel meilleur endroit, que Saint-Moritz, la station d’élite de Suisse où se donne rendez-vous la jet-set internationale, pour présenter sa collection automne-hiver 2024 ? Ou plus exactement pour réaffirmer, haut et fort, son rôle de leadership dans le skiwear de luxe ? Le groupe qui habille tout le gratin et les athlètes du monde entier depuis qu’il a imaginé les uniformes de l’équipe de France pour les JO de Grenoble en 1968 – ne serait-ce aujourd’hui que la championne de ski acrobatique Perrine Laffont et le freeskieur Richard Permin – a mis un point d’honneur à ce que le label défile, le 3 février, dans un lieu où tous les plus grands noms de la mode, sans exception aucune, ont pignon sur neige. « Saint-Moritz est mon fief, là où j’ai appris à skier enfant », se justifie Remo Ruffini, le patron du groupe Moncler. « Elle offre la plus belle palette sportive sur neige et reste à l’avant-garde. C’est ici que nous avons ouvert il y a plus de 20 ans notre premier point de vente. C’est ici encore que Moncler Grenoble inaugure, en 2024, sa première boutique mondiale », en insistant sur ce mélange de sport et de glamour qui caractérise l’enclave suisse perchée à 1 800 m.

Plongée dans le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi