Publicité

Qui était Mary Sidney, alias William Shakespeare ?

Qui était Mary Sidney, alias William Shakespeare ?

De plus en plus d’historiens doutent sur l’identité de William Shakespeare. En effet, aucune archive ne fait mention d'une pièce, d'une écriture ou même d'une rencontre théâtrale de William Shakespeare. Comment est-ce possible ? Et si William Shakespeare était une femme ? L'autrice et historienne du matrimoine, Aurore Évain, aide l'équipe Simone à dresser un portrait de cette Mary Sidney.

William Shakespeare était fils de gantier. Il n'a pas vraiment eu d'éducation puisque l'école du village, où le jeune garçon a grandi, a fermé lorsqu'il avait dix ans. Il semble qu'il ne parle pas réellement d'autres langues et qu'il n'a pas non plus beaucoup voyagé. Concernant sa famille, son père, sa mère ainsi que ses enfants sont tous illettrés. Enfin, à sa mort, là encore, il n'existe aucune tribune ni aucune éloge pour le grand William Shakespeare. L'historienne Aurore Évain raconte alors qu'au XVIᵉ siècle, au théâtre, les pièces n'ont souvent pas d'auteur attitré. "Il y a pleins de pièces qui sortent, qui sont souvent anonymes". Elle explique également que ce nom, Shakespeare, a commencé à exister sur les premières éditions. Seulement l'orthographe change beaucoup, il a existé un "Shake-Speare" par exemple. Mais qui se cache derrière, on n'en sait rien.

Si William n’est pas William Shakespeare, alors qui est William ? Une théorie fait alors l'hypothèse que William Shakespeare pourrait être une femme. Peut-être cette fameuse Mary Sidney, Comtesse de Pembroke, et sûrement l'Anglaise la mieux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite