Publicité

Avortement : 65 000 Américaines ont dû poursuivre leur grossesse après un viol

Dans l’État du Texas, 26 313 grossesses sont le résultat d’un viol depuis juin 2022.

64 565. C’est le nombre de grossesses issues d’un viol recensées dans les 14 États interdisant l’avortement depuis juin 2022 selon une étude du Journal of American Medicine.

« Dans cette étude transversale, des milliers de filles et de femmes dans des États qui interdisaient l'avortement ont connu une grossesse liée à un viol, mais peu (voire aucune) ont obtenu un avortement légal dans l'État, ce qui suggère que les exceptions en matière de viol ne parviennent pas à fournir un accès raisonnable à l'avortement aux survivantes », indique cette même étude.

Les chercheurs ont détaillé leur méthode pour arriver à ce résultat et estiment que 12,5 % des 520 000 viols avec pénétration vaginale recensés dans le pays depuis cette période ont donné lieu à une grossesse. « Dans les 14 États qui ont mis en œuvre une interdiction totale de l'avortement à la suite de la décision Dobbs, nous avons estimé que 519 981 viols complets étaient associés à 64 565 grossesses au cours des 4 à 18 mois pendant lesquels les interdictions étaient en vigueur. »

Lire aussi >>  États-Unis : 6 questions sur le droit à l’avortement et sa remise en cause par la Cour suprême

45 % de grossesses issues de viols au Texas

L’étude dévoile également les chiffres de l’État du Texas, où 45 % des grossesses sont le résultat d’un viol depuis l’annulation de l'arrêt Roe vs Wade, soit 26 313 grossesses.

« Les personnes qui ont été violées et tombent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi