États-Unis : les sénateurs proposent une loi pour restreindre l’accès aux armes à feu

© Getty Images

Après les récentes tueries d’Uvalde et de Buffalo, qui ont coûté la vie à 31 personnes, dont 19 enfants, le débat sur les armes à feu est une fois de plus au cœur de l’actualité américaine.

Des sénateurs américains, républicains et démocrates confondus, ont dévoilé mardi une proposition de loi visant à restreindre l’accès aux armes à feu. Un accord rare entre les deux partis, même si le texte reste très en deçà des mesures réclamées par le président Joe Biden.

Il s’agit de « la législation contre la violence par arme à feu la plus importante en presque 30 ans », a tweeté le sénateur démocrate Chris Murphy, qui dirige le groupe parlementaire mixte qui a proposé cette loi. Ce texte « va sauver des milliers de vies », a-t-il ajouté.

Chuck Schumer, le chef des démocrates au Sénat, a lui aussi parlé d’une « avancée ». « Bien qu’il ne s’agisse pas de tout ce que nous voulions, cette législation est nécessaire de toute urgence », assure-t-il.

Améliorer la vérification des antécédents

Le texte met notamment en avant le soutien à des lois, État par État, qui permettraient de retirer des mains de personnes jugées dangereuses les armes qu’elles possèdent, selon Chris Murphy.

Il veut aussi renforcer la vérification des antécédents judiciaires et psychologiques pour les acheteurs d’armes âgés de 18 à 21 ans, et instaurer un meilleur contrôle de la vente illégale d’armes.

L’initiative parlementaire a été lancée après une série de fusillades particulièrement choquantes ces derniers mois. L’attaque raciste de Buffalo, qui a fait 10 morts, et surtout le massacre d’Uvalde, qui a coûté la vie à 21...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles