Étrennes : attention aux faux vendeurs de calendriers !

© Istock/Getty Images

Les escrocs sont déjà de retour... Du côté de Tours (Indre-et-Loire), du Mans (Sarthe) ou encore en Meurthe-et-Moselle, des personnes âgées se sont fait duper par de faux éboueurs, pompiers ou encore facteurs. En prétextant vendre leurs nouveaux calendriers, ces derniers en profitent pour dérober vos effets personnels, votre carte bancaire ou encore votre argent en liquide. Grands sourires, tenues professionnelles ou discours culpabilisant... Les malfrats n'hésitent pas à user et abuser de la naïveté de leurs proies. Méfiance à l'approche des fêtes. Notre guide pour éviter les arnaques.

La vente de calendriers en porte-à-porte n'est pas une vente réglementée, mais un usage. Certaines communes peuvent décider de la proscrire. C’est le cas par exemple à Paris, où un avis préfectoral du 2 décembre 1995 interdit à tous les agents municipaux - tout comme aux employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets - de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire. Les copropriétés qui le souhaitent peuvent même afficher cette interdiction (image ci-dessous). En l’absence de réglementation, seuls les facteurs peuvent présenter leur calendrier sans autorisation spécifique de leurs services ou de la mairie (voire de la préfecture pour les associations caritatives).

Bien entendu, de nombreuses villes tolèrent le passage des éboueurs et des pompiers. Vous pouvez appeler votre mairie pour savoir qui est autorisé à passer (certaines communes précisent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite