Publicité

Voici comment éviter de se réveiller pendant la nuit

Ces éveils intempestifs peuvent ne durer qu’un instant ou s’éterniser… et gâcher une nuit pourtant bien commencée. Bonne nouvelle : on peut on venir à bout en limitant leurs causes.

Faire un check-up de sa literie

Lorsque l'on souffre de troubles du sommeil, ce n'est pas l'élément qui nous vient prioritairement à l'esprit. Et pourtant, c'est quand même l'une des pièces maîtresses du puzzle : il faut un bon lit pour parvenir à bien dormir.

À découvrir également : Mieux comprendre les quatre phases du cycle du sommeil

Car si l'on se réveille au beau milieu de la nuit et que l'on ressent de l'inconfort (mal au dos, aux épaules, à la nuque…) à cause d'un matelas inadapté, on ne sera pas disposé à se rendormir. Or, selon l'enquête menée par Ipsos pour le collectif de professionnels Parlons literie, réalisée en ligne en février 2023, seuls 36 % des Français présentant ce type de troubles identifient leur literie comme pouvant avoir un impact majeur… et ils ne sont que 20 % à remettre en question sa qualité ou son âge comme partie intégrante de leur problème.

Changer de matelas tous les dix ans...

Combien d'entre nous savent qu'il est conseillé de changer sommier et matelas tous les dix ans – ce qui représente déjà près de 30 000 heures d'utilisation ? Le matelas se rappelle à notre souvenir quand il commence à s'affaisser, s'ornant de trous et de bosses. Lorsque ses ressorts se font sentir ou que le corps laisse son empreinte en creux, il n'y a plus à tergiverser. Le sommier est également important : il assure environ un tiers du rôle d'amortisseur et prolonge la qualité du matelas. Plus ou...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi