Publicité

“Être mère avant 30 ans, être proprio...” : l'influenceuse Elina Rose dénonce les injonctions sociales faites aux femmes

Faire attention à soi, manger équilibré, faire du sport, rester fine, ne pas avoir eu trop de partenaires, faire des enfants et de préférence pas trop tard, être une mère parfaite, être une employée modèle… Il n’est pas facile de naître, grandir et vieillir femme, tant les injonctions de la société envers le sexe féminin sont encore nombreuses. Consciente de ce problème, l’influenceuse Élina Rose, qui a récemment publié un livre intitulé Imagine si tu étais vraiment toi, dans lequel elle prône la bienveillance envers soi, s’est confiée sur le sujet à Femme Actuelle, le 14 mars 2024. Depuis qu’elle a passé la trentaine, la jeune femme a dit non aux “goals”, ces objectifs que devraient accomplir les femmes au cours de leur vie, comme elle l’explique : “C’est quelque chose que j’ai un petit peu enduré tout au long de ma vingtaine. Un petit peu comme un compte à rebours d’une forme de to-do list que je devais avoir avant les 30 ans. Être mère avant 30 ans, être proprio (...).” Une pression “un peu invisible”, créée par la société, mais aussi par “les réflexions de tonton, tata, mamie, papi”... Et qu’elle a décidé d’envoyer balader.“Au final j’ai décidé de vivre la vie que J’AI envie de vivre et non celle que la société attend de moi”, affirme Elina Rose.

Élina Rose n’a pas toujours été aussi sûre d’elle. C’est seulement à une certaine période précise de sa vie qu’elle réalise qu’elle doit se prendre en main et penser à elle d’abord. “J’ai fait beaucoup d’introspection à partir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite