Publicité

Être sexuellement optimiste joue favorablement sur la libido future, selon une étude

Une étude américaine affirme qu'être optimiste sur sa vie sexuelle lorsque l'on se projète à son âge d'or est bénéfique. Les personnes qui pensent continuer de profiter des plaisirs de la chair quand elles auront la soixantaine passée ont une vie sexuelle meilleure que les personnes aux prédictions négatives.

La sexualité a beau pouvoir se vivre à plusieurs, elle est avant tout le jardin secret de chacun. Les préjugés vont bon train quant à la vie sexuelle des personnes âgées : les seniors n'auraient plus d'activité sexuelle, les femmes ménopausées n'auraient plus de libido, les personnes âgées préfèreraient la tendresse ou encore elles garderaient les mêmes préférences et orientations sexuelles jusqu'à la fin de leur vie. Il n'en est rien. À vrai dire, ces idées reçues et représentations réductrices viennent marginaliser la sexualité des personnes âgées. À tort.

Le pouvoir de la pensée positive sur la libido

L'âge d'or peut être synonyme de liberté et de vague de plaisir, si ce n'est de premiers orgasmes. Une étude américaine, publiée en mars 2023 dans The Gerontologist, s'est justement intéressée à l'alignement des attentes sexuelles avec le temps qui passe. Dans le cadre de cette étude MIDUS (Midlife in the US), des centaines de partenaires, âgés de 45 ans et plus, ont évalué le degré de satisfaction qu'ils attendaient de leur vie sexuelle dix ans plus tard. Une fois les dix années écoulées, les chercheurs ont de nouveau interrogé les participants. Les résultats ont été sans appel ; la pensée positive est triomphante.

Ainsi, les participants optimistes quant à leur future vie sexuelle ont déclaré avoir des rapports sexuels nettement plus fréquents et plus satisfaisants, que ceux qui avaient des attentes moins élevées, rapporte NPR. De plus, les participants optimistes qui ont développé des contraintes physiques avec le temps (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Façon Sexe - Laura Berlingo (Une sexualité à soi) : Tenir compte des normes et des injonctions pour mieux redéfinir sa sexualité