10 choses que seuls les (vrais) fans de la « Star Academy » connaissent

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Télécrochet phare de TF1 créé en 2001, la « Star Academy » a bercé de nombreuses générations. Si vous pensez faire partie des aficionados de l’émission, alors vous connaissez d’ores et déjà ces 10 anecdotes.

« La musique, oui, la musique… » En octobre 2001, un télécrochet musical faisait son apparition sur TF1 : la « Star Academy ». Présentée par un certain Nikos Aliagas – alors méconnu du grand public –, l’émission remporte très vite un franc succès. Chaque soir, la quotidienne rassemble des millions de téléspectateurs. Les primes, diffusés tous les samedis, deviennent également le rendez-vous immanquable du PAF. Devant son poste de télévision, on se rêve alors chanteuse remplissant des stades et partageant un duo avec Céline Dion. Ou bien encore danseuse professionnelle grâce aux chorégraphies vertigineuses de Kamel Ouali.

Les ingrédients d’un tel engouement ? Des candidats apprentis chanteurs castés à travers la France, un château en guise de pensionnat, des cours de chant, de danse et d’expression scénique, des évaluations hebdomadaires… Sans oublier un corps professoral singulier – coucou l’humeur du jour de Raphaëlle Ricci.

En 2001, le pari semble risqué. Mais après des semaines mitigées, la « Star Academy » parvient à fidéliser les Français d’années en années. Le télécrochet lance alors les carrières de plusieurs artistes. On pense évidemment à Jenifer, la gagnante de la première édition. Mais également Nolwenn Leroy, Élodie Frégé, Grégory Lemarchal, Olivia Ruiz ou encore Emma Daumas. D’autres se sont tournés vers le métier d’acteur, à l’instar de Jean-Pascal Lacoste, Sofia Essaïdi et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi