Publicité

Les 12 aliments qu'il vaut mieux acheter bio si on prend soin de sa santé

Depuis des années, le marché des produits biologiques progresse, avec des habitudes et des modes de consommation qui se modifient au fil du temps. La grande distribution s'est engouffrée dans le secteur puisque le marché du bio représentait en 2019, 12 milliards d'euros (c'est 2 fois plus qu'en 2015) ! Pour elle, la marge brute d'un aliment bio est jusqu'à deux fois plus élevée qu'en version traditionnelle : une opportunité à saisir, qui s'opère au détriment des producteurs et n'applique pas un commerce équitable. On voit ainsi l'offre et la demande de produits bio en grande distribution progresser de façon importante. En 2019, la Fédération nationale de l'agriculture biologique (FNAB) s'insurgeait d'ailleurs contre l'industrialisation de la filière bio qui atteint désormais la France. Car ce bio "industriel" est un paradoxe : certes, il permet de réduire les prix -principal frein à l'achat pour 80 % des consommateurs -, mais la dérive vers le "n'importe quoi labellisé bio" n'est pas loin. Toutefois, les consommateurs semblent de mieux en mieux informés et si la grande distribution reste le circuit d'achat le plus utilisé, sa part a diminué en 2019 (77 % versus 81 % en 2018), au profit des artisans, du marché, des commerces de proximité et des achats directs au producteur. L'image des produits bio issus des marques de distributeurs est également en baisse (avec une note de 5,7/10), tout comme l'envie des consommateurs de trouver plus de produits bio (...)

Lire la suite sur Top Santé

Les 4 indispensables à avoir dans son congélateur selon une diététicienne
Vous voulez éviter les maladies en vieillissant ? Voici les 4 types d’aliments à manger plus souvent
Un nutritionniste énumère les 8 meilleurs aliments pour le cerveau
On peut reconnaître un psychopathe grâce à ce détail sur la main selon une étude scientifique
A quel âge devrait-on arrêter de boire de l'alcool selon un neurologue ?