EN IMAGES - 12 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Javier Bardem qui fête ses 51 ans

EN IMAGES - 12 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Javier Bardem qui fête ses 51 ans

Yahoo Style France

Joyeux anniversaire ! Javier Bardem fête le 1er mars 2020 ses 51 ans. Né en 1969 à Las Palmas aux Îles Canaries, l’acteur espagnol - marié depuis dix ans à Penélope Cruz - a vu sa carrière débuter en Espagne dans les années 1990 sous la direction des réalisateurs Bigas Luna ou encore Pedro Almodóvar. Il a ensuite entamé une brillante carrière américaine au début des années 2000 et sera prochainement à l’affiche du film The Roads Not Taken de Sally Potter aux côtés de Elle Fanning. À l’occasion de son anniversaire, découvrez quelques anecdotes que vous ne connaissez peut-être pas à propos du comédieJoyeux anniversaire ! Javier Bardem fête le 1er mars 2020 ses 51 ans. Né en 1969 à Las Palmas aux Îles Canaries, l’acteur espagnol - marié depuis dix ans à Penélope Cruz - a vu sa carrière débuter en Espagne dans les années 1990 sous la direction des réalisateurs Bigas Luna ou encore Pedro Almodóvar. Il a ensuite entamé une brillante carrière américaine au début des années 2000 et sera prochainement à l’affiche du film The Roads Not Taken de Sally Potter aux côtés de Elle Fanning. À l’occasion de son anniversaire, découvrez quelques anecdotes que vous ne connaissez peut-être pas à propos du comédien.

Doté d'un physique atypique, Javier Bardem a toujours eu un rapport un peu compliqué avec son visage, marqué par un nez cassé suite à une violente bagarre en 1989. Ce visage imparfait lui sert pourtant aujourd'hui magnifiquement dans sa carrière, bien que celui-ci ait encore du mal à l'appréhender. <em>"Au moins, en me retrouvant devant la caméra, je n'ai pas besoin de me regarder. Quand je commence à jouer, je suis mû par une force supérieure à ce physique que je déteste"</em>, confiait l'acteur à <em>M</em>, le magazine du <em>Monde</em> en 2018. (<em>©Jim Spellman/WireImage</em>)
Un rapport difficile à son image
Doté d'un physique atypique, Javier Bardem a toujours eu un rapport un peu compliqué avec son visage, marqué par un nez cassé suite à une violente bagarre en 1989. Ce visage imparfait lui sert pourtant aujourd'hui magnifiquement dans sa carrière, bien que celui-ci ait encore du mal à l'appréhender. "Au moins, en me retrouvant devant la caméra, je n'ai pas besoin de me regarder. Quand je commence à jouer, je suis mû par une force supérieure à ce physique que je déteste", confiait l'acteur à M, le magazine du Monde en 2018. (©Jim Spellman/WireImage)
S'ils forment aujourd'hui un couple solide à Hollywood, Javier Bardem et Penélope Cruz ont mis un temps fou à se mettre ensemble. Leur histoire a commencé sur le tournage de <em>Jambon, Jambon</em> en 1992. S'ils ont partagé des scènes plutôt érotiques pour les besoins du film, leurs relations en sont restées à de la simple amitié. En 1997, le futur couple se retrouve à nouveau, cette fois-ci sous la direction de Pedro Almodovar pour <em>En chair et en os</em>. Mais là encore, l'amour n'est pas au rendez-vous. Ce n'est finalement qu'en 2007, soit 15 ans plus tard, sur le tournage du <em>Vicky Cristina Barcelona</em> de Woody Allen, que leur romance débute enfin. Un vrai coup de cœur pour Javier Bardem qui confira plus tard à <em>GQ</em> : <em>"Elle était passionnée, c'est ça qui m'a séduit chez elle. Chez une femme, il y a la beauté d'un côté et le fait d'être sexy de l'autre. Penélope a les deux." (©Hubert Boesl/picture alliance via Getty Images</em>)
Sa relation avec Penelope Cruz a mis 15 ans à se construire
S'ils forment aujourd'hui un couple solide à Hollywood, Javier Bardem et Penélope Cruz ont mis un temps fou à se mettre ensemble. Leur histoire a commencé sur le tournage de Jambon, Jambon en 1992. S'ils ont partagé des scènes plutôt érotiques pour les besoins du film, leurs relations en sont restées à de la simple amitié. En 1997, le futur couple se retrouve à nouveau, cette fois-ci sous la direction de Pedro Almodovar pour En chair et en os. Mais là encore, l'amour n'est pas au rendez-vous. Ce n'est finalement qu'en 2007, soit 15 ans plus tard, sur le tournage du Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen, que leur romance débute enfin. Un vrai coup de cœur pour Javier Bardem qui confira plus tard à GQ : "Elle était passionnée, c'est ça qui m'a séduit chez elle. Chez une femme, il y a la beauté d'un côté et le fait d'être sexy de l'autre. Penélope a les deux." (©Hubert Boesl/picture alliance via Getty Images)
Pour subvenir à ses besoins lorsqu'il était jeune, Javier Bardem a accepté un petit boulot de strip-teaseur pour gagner un peu d'argent alors qu'il n'avait que 20 ans. Un travail qu'il a effectué le temps d'un week-end et dont il garde, des années après, un cuisant souvenir comme il le racontait en 2008 à <em>Marie Claire UK</em>. <em>"Ça a été un désastre ! Et vous savez qui est venu me voir danser ? Ma mère et mes sœurs ! Heureusement que je n'ai pas eu à me déshabiller complètement !" (©Albert L. Ortega/WireImage</em>)
Il a fait du strip-tease pour gagner de l'argent
Pour subvenir à ses besoins lorsqu'il était jeune, Javier Bardem a accepté un petit boulot de strip-teaseur pour gagner un peu d'argent alors qu'il n'avait que 20 ans. Un travail qu'il a effectué le temps d'un week-end et dont il garde, des années après, un cuisant souvenir comme il le racontait en 2008 à Marie Claire UK. "Ça a été un désastre ! Et vous savez qui est venu me voir danser ? Ma mère et mes sœurs ! Heureusement que je n'ai pas eu à me déshabiller complètement !" (©Albert L. Ortega/WireImage)
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce
Considéré comme un des hommes les plus sexy de la planète, Javier Bardem a pourtant bien du mal à comprendre ce qu'on lui trouve. <em>"Il paraît que les femmes me trouvent sexy. Je ne vois pas en quoi. Elles ont peut-être un problème ! Vraiment je ne sais pas ce que j’ai de bandant (…) En fait, je vais vous dire : je trouve ça absurde et idiot de parler de moi comme d’une bombe sexuelle"</em>, confiait en 2010 à <em>Marie Claire</em> l'acteur, qui dit être simplement "<em>heureux d’avoir du travail et faire le maximum pour le mériter</em>". (<em>©Alessandra Benedetti/Corbis via Getty Images</em>)
Il ne s'imagine pas du tout en sex-symbol
Considéré comme un des hommes les plus sexy de la planète, Javier Bardem a pourtant bien du mal à comprendre ce qu'on lui trouve. "Il paraît que les femmes me trouvent sexy. Je ne vois pas en quoi. Elles ont peut-être un problème ! Vraiment je ne sais pas ce que j’ai de bandant (…) En fait, je vais vous dire : je trouve ça absurde et idiot de parler de moi comme d’une bombe sexuelle", confiait en 2010 à Marie Claire l'acteur, qui dit être simplement "heureux d’avoir du travail et faire le maximum pour le mériter". (©Alessandra Benedetti/Corbis via Getty Images)
Avec 11 prix sur 20 nominations, Javier Bardem est l'acteur espagnol le plus récompensé de sa génération. Dès 2001, son interprétation de l'écrivain cubain Reinaldo Arenas dans <em>Avant la Nuit</em> lui avait déjà valu une première nomination à l'Oscar, ainsi que trois nominations aux Golden Globes. Mais c'est en 2008 que celui-ci a réellement remporté l'Oscar du Meilleur second rôle pour <em>No Country for old men</em> des frères Coen, ainsi qu'un prix aux Bafta Awards et un autre aux Golden Globes. Enfin, au Festival de Cannes en 2009, il sera couronné du Prix d'interprétation masculine pour <em>Biutiful</em>. (<em>©Frank Trapper/Corbis via Getty Images</em>)
Une pluie de récompenses
Avec 11 prix sur 20 nominations, Javier Bardem est l'acteur espagnol le plus récompensé de sa génération. Dès 2001, son interprétation de l'écrivain cubain Reinaldo Arenas dans Avant la Nuit lui avait déjà valu une première nomination à l'Oscar, ainsi que trois nominations aux Golden Globes. Mais c'est en 2008 que celui-ci a réellement remporté l'Oscar du Meilleur second rôle pour No Country for old men des frères Coen, ainsi qu'un prix aux Bafta Awards et un autre aux Golden Globes. Enfin, au Festival de Cannes en 2009, il sera couronné du Prix d'interprétation masculine pour Biutiful. (©Frank Trapper/Corbis via Getty Images)
En 2010, Javier Bardem et Penélope Cruz se sont mariés dans le plus grand secret, ne mettant au courant la presse que dix jours après leur union aux Bahamas. La surprise était d'autant plus grande qu'un an auparavant, l'actrice déclarait "<em>ne pas savoir si elle croyait au mariage</em>". Depuis, le couple - qui, entre-temps, a accueilli deux enfants - est toujours aussi soudé. En 2017, l'acteur confiait à propos de sa femme : <em>"Ce qu'on a de plus important c'est notre passé. On s'est connu au tout début et c'est important parce que quand on s'est revu, je l'ai vu elle et elle m'a vu moi". (©Matteo Chinellato/NurPhoto via Getty Images</em>)
Il s'est marié en secret
En 2010, Javier Bardem et Penélope Cruz se sont mariés dans le plus grand secret, ne mettant au courant la presse que dix jours après leur union aux Bahamas. La surprise était d'autant plus grande qu'un an auparavant, l'actrice déclarait "ne pas savoir si elle croyait au mariage". Depuis, le couple - qui, entre-temps, a accueilli deux enfants - est toujours aussi soudé. En 2017, l'acteur confiait à propos de sa femme : "Ce qu'on a de plus important c'est notre passé. On s'est connu au tout début et c'est important parce que quand on s'est revu, je l'ai vu elle et elle m'a vu moi". (©Matteo Chinellato/NurPhoto via Getty Images)
Passionné par l'art, Javier Bardem s'est d'abord orienté plus jeune vers la peinture, ce qu'il a étudié pendant quatre ans à l’Escuela de Artes y Oficios de Madrid avant de se résoudre à rejoindre, comme il le dit lui-même, le "<em>business familial</em>". En effet, sa mère, son frère et sa sœur, sont également comédiens. Mais la star n'a pas pour autant abandonné complètement ses pinceaux. <em>"Je réalise des portraits réalistes, plutôt au crayon qu’à la peinture. C’est pour cette raison que je suis acteur : j’aime les visages. J’ai l’habitude de peindre le visage d’un personnage que je dois jouer, la manière dont je l’imagine, pour m’en inspirer. Mais en général, ça ne marche pas !"</em>, confiait-il en 2010 au magazine <em>Marie Claire</em>. (<em>©Carlos R. Alvarez/WireImage</em>)
Un peintre raté ?
Passionné par l'art, Javier Bardem s'est d'abord orienté plus jeune vers la peinture, ce qu'il a étudié pendant quatre ans à l’Escuela de Artes y Oficios de Madrid avant de se résoudre à rejoindre, comme il le dit lui-même, le "business familial". En effet, sa mère, son frère et sa sœur, sont également comédiens. Mais la star n'a pas pour autant abandonné complètement ses pinceaux. "Je réalise des portraits réalistes, plutôt au crayon qu’à la peinture. C’est pour cette raison que je suis acteur : j’aime les visages. J’ai l’habitude de peindre le visage d’un personnage que je dois jouer, la manière dont je l’imagine, pour m’en inspirer. Mais en général, ça ne marche pas !", confiait-il en 2010 au magazine Marie Claire. (©Carlos R. Alvarez/WireImage)
Alors que plusieurs acteurs et actrices de renom se sont désolidarisés de Woody Allen depuis les accusations publiques d'agressions sexuelles contre lui, Javier Bardem reste fidèle quoi qu'il en coûte au réalisateur, avec qui il a tourné en 2008. <em>"À l'époque de </em>Vicky, Cristina, Barcelona<em>, les accusations étaient déjà connues depuis plus de dix ans. La justice l'a déclaré non-coupable dans deux états différents des États-Unis. Le lynchage public, c'est très grave. Si un jour un juge le condamnait, je changerais d'avis. Mais à ce jour, il a été déclaré non-coupable"</em>, avait fait savoir en 2018 l'acteur ibérique, lors de son invitation au festival Lumière de Lyon. (<em>©Fotonoticias/WireImage</em>)
Son soutien sans faille à Woody Allen
Alors que plusieurs acteurs et actrices de renom se sont désolidarisés de Woody Allen depuis les accusations publiques d'agressions sexuelles contre lui, Javier Bardem reste fidèle quoi qu'il en coûte au réalisateur, avec qui il a tourné en 2008. "À l'époque de Vicky, Cristina, Barcelona, les accusations étaient déjà connues depuis plus de dix ans. La justice l'a déclaré non-coupable dans deux états différents des États-Unis. Le lynchage public, c'est très grave. Si un jour un juge le condamnait, je changerais d'avis. Mais à ce jour, il a été déclaré non-coupable", avait fait savoir en 2018 l'acteur ibérique, lors de son invitation au festival Lumière de Lyon. (©Fotonoticias/WireImage)
International dès ses 14 ans, puis finaliste du championnat d'Espagne de sa catégorie à 16 ans, Javier Bardem a un passé de rugbyman. Il était pilier dans l'équipe internationale du Lycée français de Madrid. "<em>Javier était fort et dynamique. Mais ce n'était pas du genre castagneur. Il était toujours très fair-play avec ses adversaires. Il était aussi un grand coéquipier, particulièrement dévoué</em>", se souvient son entraîneur, Tommy Garcia, aujourd'hui coach adjoint du club pro Santa Boina. Toujours passionné par le ballon ovale, l'acteur suit encore très régulièrement les matches de ses anciens coéquipiers et y participe même parfois à l'occasion. (<em>©Frank Trapper/Corbis via Getty Images</em>)
Son passé de rugbyman
International dès ses 14 ans, puis finaliste du championnat d'Espagne de sa catégorie à 16 ans, Javier Bardem a un passé de rugbyman. Il était pilier dans l'équipe internationale du Lycée français de Madrid. "Javier était fort et dynamique. Mais ce n'était pas du genre castagneur. Il était toujours très fair-play avec ses adversaires. Il était aussi un grand coéquipier, particulièrement dévoué", se souvient son entraîneur, Tommy Garcia, aujourd'hui coach adjoint du club pro Santa Boina. Toujours passionné par le ballon ovale, l'acteur suit encore très régulièrement les matches de ses anciens coéquipiers et y participe même parfois à l'occasion. (©Frank Trapper/Corbis via Getty Images)
Après une expédition en 2018 en Antarctique avec Greenpeace, où il a pu plonger en sous-marin pour observer la faune et la flore, Javier Bardem a décidé de s'engager pour protéger l’océan Antarctique. Conscient que cet écosystème fragile est en danger, le comédien espagnol a décidé de mettre sa notoriété à contribution pour interpeller les pouvoirs publics. <em>"On a besoin de rappeler aux décideurs qu’il faut vraiment protéger cette zone pour les générations futures"</em>. Le 19 août 2019, il a également plaidé au siège des Nations unies de New York pour l'instauration d'un traité fort qui doit contribuer à protéger au moins 30% des océans d’ici 2030. (<em>©DON EMMERT/AFP via Getty Images</em>)
Engagé pour la planète
Après une expédition en 2018 en Antarctique avec Greenpeace, où il a pu plonger en sous-marin pour observer la faune et la flore, Javier Bardem a décidé de s'engager pour protéger l’océan Antarctique. Conscient que cet écosystème fragile est en danger, le comédien espagnol a décidé de mettre sa notoriété à contribution pour interpeller les pouvoirs publics. "On a besoin de rappeler aux décideurs qu’il faut vraiment protéger cette zone pour les générations futures". Le 19 août 2019, il a également plaidé au siège des Nations unies de New York pour l'instauration d'un traité fort qui doit contribuer à protéger au moins 30% des océans d’ici 2030. (©DON EMMERT/AFP via Getty Images)
Élevé dans la foi catholique par sa grand-mère, Javier Bardem se dit aujourd'hui athée, même si cela ne l'empêche pas d'avoir ses propres croyances. Ainsi, celui qui a incarné un médium dans le film <em>Biutiful</em> en 2010 dit avoir rencontré pour son rôle, des médiums qui l'ont parfois impressionné. <em>"J’en ai rencontré quelques-uns connectés à des énergies auxquelles nous ne comprenons rien et que nous ressentons à peine. Je crois à ça. Mais ça me parait tellement puissant que je préfère ne pas m’y confronter"</em>, avoue celui qui aime en réalité répéter qu'il ne croit "<em>pas en Dieu, mais plutôt en Al Pacino</em>". <em>"Je remercie chaque jour le dieu Al de m’avoir permis de faire ce métier". (©JOSEP LAGO/AFP via Getty Images</em>)
Ses drôles de croyances…
Élevé dans la foi catholique par sa grand-mère, Javier Bardem se dit aujourd'hui athée, même si cela ne l'empêche pas d'avoir ses propres croyances. Ainsi, celui qui a incarné un médium dans le film Biutiful en 2010 dit avoir rencontré pour son rôle, des médiums qui l'ont parfois impressionné. "J’en ai rencontré quelques-uns connectés à des énergies auxquelles nous ne comprenons rien et que nous ressentons à peine. Je crois à ça. Mais ça me parait tellement puissant que je préfère ne pas m’y confronter", avoue celui qui aime en réalité répéter qu'il ne croit "pas en Dieu, mais plutôt en Al Pacino". "Je remercie chaque jour le dieu Al de m’avoir permis de faire ce métier". (©JOSEP LAGO/AFP via Getty Images)
Comme d'autres célébrités, Javier Bardem a un sosie. Mais celui-ci n'est pas banal, puisqu'il s'agit de Jeffrey Dean Morgan, qui aura marqué les esprits pour ses rôles de John Winchester dans la série <em>Supernatural</em> et Negan dans la série <em>The Walking Dead</em>. Bien que l'un soit Espagnol et l'autre Écossais, la ressemblance reste néanmoins troublante, non ? (<em>©VALERIE MACON/AFP via Getty Images/Alberto E. Rodriguez/Getty Images</em>)
Son sosie est aussi une star
Comme d'autres célébrités, Javier Bardem a un sosie. Mais celui-ci n'est pas banal, puisqu'il s'agit de Jeffrey Dean Morgan, qui aura marqué les esprits pour ses rôles de John Winchester dans la série Supernatural et Negan dans la série The Walking Dead. Bien que l'un soit Espagnol et l'autre Écossais, la ressemblance reste néanmoins troublante, non ? (©VALERIE MACON/AFP via Getty Images/Alberto E. Rodriguez/Getty Images)