18 recettes d'automne avec des pommes

·1 min de lecture

Vous connaissez le dicton : une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours ! C'est d'autant plus vrai que c'est le fruit le plus riche en épicatéchine, un flavonoïde qui diminue le risque de maladie et de mortalité cardiovasculaires. La pomme permet aussi de réduire le taux de cholestérol, de stabiliser la glycémie, de soulager la gastro mais aussi de lutter contre la constipation grâce ) sa richesse en fibres.

Mais elle a également d'autres vertus ignorées : une étude a ainsi montré que manger des pommes régulièrement permettait à ceux qui ont décidé d'arrêter de fumer de retrouver leurs fonctions pulmonaires.

Comment les choisir ?

En achetant vos pommes, choisissez plutôt des fruits bio : parce qu'elles contiennent des bactéries plus diversifiées, les pommes bio sont meilleures pour nos intestins que les autres. C'est ce qu'a révélé une étude récente de l'université de Graz, en Autriche. L'étude suggère qu'une pomme bio regorge de près de 100 millions de bactéries, dont 38 millions dans les pépins et 22 millions dans le trognon. Il faudrait donc tout consommer pour profiter au mieux de ses bienfaits ! En outre, les pommes bio contiennent un probiotique de la famille des Lactobacillus, alors que ce dernier est totalement absent des non bio.

On les épluche ou pas ? 100 g de pommes avec peau en apportent 3,7 g, contre 2,1 g si elles sont épluchées. En plus, on y perd en antioxydants, concentrés dans la peau. D'où l'intérêt de les croquer (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Manger des fruits riches en vitamine C le soir empêche-t-il de dormir ?
6 bonnes raisons d'essayer la farine de châtaigne
Végétarisme : pourquoi il faut se méfier des substituts de viande
Bien dans mon corps saison 2 : Le témoignage
Diabétiques : 9 aliments à éviter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles