Publicité

+ 200 € avec la « taxe potager » : vos fruits et légumes du jardin bientôt imposables ?

L’État va-t-il bientôt pouvoir vous réclamer un impôt supplémentaire, la fameuse « taxe potager » pour tous les fruits et légumes provenant de votre jardin ? C’est le bruit qui court, depuis quelques temps, sur les réseaux sociaux et affole les internautes. Origine de la rumeur, vraie info ou simple bruit de couloir : nous faisons le point.

« Taxe potager » : l’origine de la rumeur

A l’image de l’annonce d’une taxe prochaine sur les animaux de compagnie, cette rumeur d’une « taxe potager » provient d’un article publié par le site Actualite.co, qui affirme que « tous les jardins de plus de 20 mètres carrés seront taxés à hauteur de 200 euros par an, afin de combler le manque à gagner des producteurs de fruits et légumes. » Seulement, pas de panique, il s’agit en réalité d’un journal satirique et humoristique, dans la même veine que le Gorafi ! En effet, si le ton absolument sérieux et sans plaisanterie de l’article porte effectivement à confusion, une phrase, discrète et écrite en bas de page, rectifie le tir : « Actualite.co est un site de divertissement, des blagues sont créées par les utilisateurs. Ces blagues sont humoristiques, fictives, qui ne devraient pas être prises au sérieux ! ». Cependant, la rumeur possède un peu de vérité : il n’est pas possible de vendre ses fruits et légumes n’importe comment !

« Taxe potager » : une réalité… sous certaines conditions !

Si la rumeur est fausse, la vente de fruits et légumes reste une activité encadrée par...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison