22 recettes gourmandes aux épinards pour arrêter de dire que ce n’est pas bon

Et si on arrêtait de faire la guerre aux épinards ?Dire que les épinards ont mauvaise presse serait en-deçà de la réalité ! La faute à qui ? A quoi ? A la bouillie verdâtre infâme et gorgée d’eau de la cantine peut-être ? A ce magma peu ragoûtant que chacun laissait dans son assiette en grimaçant ? Voire pire, à cette prépa indus’ sous-assaisonnée que les parents s’évertuaient avec conviction à vouloir nous faire avaler. « C’est pour être grand.e et fort.e » qu’ils disaient… Malheureusement pour eux – les épinards et les parents – c’est nous qui avions souvent gain de cause, à grands renforts de bouderie, de respiration arrêtée, et de pleurs qu’un saurien n’aurait pas renié ! Mais laissons de côté ces joyeux souvenirs d’enfance, et intéressons-nous de plus près à l’objet de toutes les rancœurs : les épinards. Primo : on va vous dire une vérité qu’il est important d’écrire. Les épinards, c’est bon ! Attendez, ne partez pas tout de suite, et laissez-nous le temps de vous expliquer.D’abord, il faut comprendre que les épinards peuvent se préparer de plusieurs façons. Ils peuvent être cuits, comme dans nos souvenirs – bons ou mauvais -, mais aussi crus, à déguster en salade.Comment préparer des épinards à la perfection ?Les épinards en version cuiteAvant de faire cuire ces grandes feuilles vertes légèrement fripées, on prend garde à retirer la tige un peu dure, peu agréable à la dégustation. Les feuilles jeunes n’ont pas besoin d’être équeutées. Ensuite, il suffit de mettre les épinards dans une sauteuse avant de laisser la chaleur faire son effet. On dit qu’on fait « tomber les épinards » cela signifie qu’ils perdent en volume et rejettent leur eau. C’est à ce moment-là que tout se joue. Si on ne prolonge pas légèrement la cuisson, les épinards vont « garder » de l’eau, et le résultat sera trop « aqueux » en bouche. On mise aussi sur des aromates et condiments pour leur donner un maximum de saveur : de l’ail, de l’oignon, des herbes, ou encore des épices. Les épinards n’ont besoin que d’une seule chose pour briller : de l’assaisonnement. Évidemment, selon la recette, les épinards cuits pourront être préparés de diverses façons, mais la version cuite à la sauteuse reste l’une des plus simples et savoureuses. On peut aussi les cuire à l’eau, les mixer dans une soupe, une crème, une sauce, une pâte à crêpes, etc.Les épinards en version crueQuand on veut préparer une salade à base d’épinards, on va préférer de jeunes pousses d’épinards, plus douces, que des feuilles plus grandes et coriaces. L’avantage des jeunes pousses c’est qu’elles n’ont besoin de rien – si ce n’est d’une vinaigrette – pour faire recette ! En version veggie, en salade caesar, avec du fromage bleu et des croûtons, ou encore en accompagnement d’un simple poisson blanc, les épinards frais sont une base toujours efficace.Les bienfaits des épinardsOutre leur saveur agréable, les épinards ont aussi de nombreux bienfaits. Avec 28,1 kcal/100g en version cuite à l’eau, les épinards sont l’aliment minceur par excellence ! Si vous voulez profiter des 41,1mg/100g de vitamine C qu’ils contiennent, mieux vaut les savourer crus. La vitamine C est capricieuse et a tendance à disparaître à la cuisson, ne l’oubliez jamais ! Vitamine B9, bêta-carotène, minéraux, oligoéléments, et fibres alimentaires évidemment (fibres insolubles), la liste des bienfaits de ces petites feuilles vertes est encore longue. Et ce n’est pas Popeye qui dira le contraire, même si la teneur en fer des épinards a été légèrement surcotée à l’époque !Si l’intention est de jouer les bodybuildés du dimanche avec les épinards, mieux vaut passer votre chemin. Mais si au contraire, vous préférez vous régaler avec ce délicieux légume-feuille, alors vous êtes au bon endroit.