Publicité

3 astuces d’une nutritionniste pour rendre vos repas plus digestes

Quand on parle de repas digestes, on associe immédiatement cela au contenu de l'assiette. On pense à des repas qui ne soient pas trop lourds (trop gras), pas trop abondants, pas trop sucrés, et équilibrés, avec une protéine, des végétaux et des glucides. Par exemple, un poisson blanc avec du riz et une salade verte. Mais en dehors de ce que l'on mange, il y a aussi la façon dont on mange, qui a un impact sur la digestion. Autrement dit, un repas peut-être plus ou moins digeste, selon comment vous l'avalez... Par ailleurs, on pense souvent à ce qu'il faudrait idéalement retirer de son alimentation pour faciliter le processus digestif, mais rarement à ce que l'on pourrait ajouter. La psychothérapeute du comportement alimentaire et nutritionniste Frédérique Chataigner, donne trois astuces simples à appliquer, pour rendre chacun de vos repas plus facile à digérer.

Mal digérer, c'est dû à quoi ?

D'abord, rappelons ce qu'est un repas difficile à digérer, d'un point de vue médical. Le Vidal souligne : "Les problèmes de mauvaise digestion sont causés le plus souvent par des facteurs externes : mauvaises habitudes alimentaires, repas copieux ou excès d’alcool. L’aérophagie (ingestion trop importante d’air lors d’un repas) peut également créer un grand inconfort et des éructations." Dans la liste des choses qui rendent un repas compliqué à digérer, il y a des causes connues, comme la grossesse, qui peut ralentir le processus. Par ailleurs, c'est (...)

Lire la suite sur Top Santé

Cet autre risque santé (qui n'est pas le diabète) rencontré par les femmes souffrant d'ovaires polykystiques
Un premier traitement contre le vitiligo autorisé (et remboursé) en France
Quels sont les rôles des compléments alimentaires dans le sport ?
Quels sont les miels aux index glycémiques les plus bas ? Réponse d'un médecin
Rappel produit : ce fromage vendu dans toute la France ne doit pas être consommé