Publicité

3 signes qui prouvent que votre alimentation est dictée par vos émotions

Manger ses émotions, ça vous parle ? Ce phénomène touche de nombreuses personnes sans qu’elles ne s’en aperçoivent. Voici les signes à reconnaître.

Une contrariété au travail, une rupture inattendue ou tout simplement le spleen hivernal, et vous voilà devant votre placard à chercher désespérément un en-cas sucré. Notre relation avec la nourriture est étroitement liée à nos émotions. Pour trouver du réconfort, on se tourne volontiers vers nos snacks préférés. Mais lorsque cette habitude devient régulière, on parle alors de faim émotionnelle. « L’alimentation émotionnelle fait référence au fait de manger en réponse au stress ou à une émotion négative plutôt qu’à la faim physique. Le cerveau nous pousser à manger compulsivement, souvent avec de fausses envies sucrées », nous expliquait Pauline Gouth, nutritionniste pour la marque Dijo, lors d’ une précédente interview. Pour éviter ce phénomène, il est important de prendre conscience des signes avant-coureurs.

Lire également >  Le coaching nutrition : Comment maîtriser mes fringales ?

Découvrez la Box by ELLE : La rédaction de ELLE vous propose une sélection coup de cœur dans une box en édition limitée ; + de 300€ de produits pour seulement 49€ !  Précommandez dès maintenant la prochaine box en collaboration avec Élo & John.

Les signes majeurs pour reconnaître une alimentation émotionnelle

Vous mangez en cas de contrariété… Si en cas de stress, votre premier réflexe est de chercher des aliments riches en sucre, en graisse ou en sel, cela pourrait être un signe que vos émotions gouvernent vos choix...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi