Publicité

Ces 3 signes prouvent que votre alimentation est guidée par vos humeurs et vos émotions (et non votre appétit)

Un ou dix carrés de chocolat en guise de réconfort après une contrariété ou ce pot de crème glacée sur lequel on va se venger après une rupture ou cet autre évènement qui va chambouler toutes nos émotions… On connait tous le phénomène ! Là où cela devient problématique, c’est lorsque cette attitude devient une habitude. Et là, c’est la balance qui crie au secours.

C’est quoi l’alimentation émotionnelle ?

Pour commencer, qu’est-ce que soulève ce comportement ? Lors d’une interview auprès de ELLE France, la nutritionniste Pauline Gouth expliquait : “L’alimentation émotionnelle fait référence au fait de manger en réponse au stress ou à une émotion négative plutôt qu’à la faim physique. Le cerveau nous pousse à manger compulsivement, souvent avec de fausses envies sucrées”. Pour s’en défaire, il est conseillé de consulter un professionnel de santé, mais le fait d’identifier les signes qui traduisent ce déséquilibre à la fois alimentaire et émotionnel permet de prendre les devants pour s’en sortir.

Ces trois signes prouvent que vous mangez sous le coup de vos émotions

Une contrariété et hop, vous vous tournez vers ce que vous nommez comme étant votre péché mignon. C’est une façon pour vous de vous défaire d’une situation stressante et les aliments que vous choisissez ne sont pas très sympas avec votre ligne et votre santé. En effet, c’est à coup d’excès en sucre, en sel et en gras que vous (...)

Lire la suite sur Grazia

« Irish Wish » : la première image de la nouvelle rom-com avec Lindsay Lohan vient d’être dévoilée… et on a hâte !
Emily in Paris : mais pour quelle raison les Parisiens détestent-ils déjà la saison 4 ?
La Chronique des Bridgerton 3 : le premier extrait inédit, dévoilé par Netflix !
Le Diable s'habille en Prada arrive sur Netflix, voici 8 choses que vous ne saviez peut-être pas sur cette comédie culte
Cette sucrerie diabolisée est en fait un allié de taille dans notre perte de poids selon une étude