Publicité

36.785 enfants enfermés en France en dix ans : un documentaire alarmant dénonce la violation des droits de l'enfant

"Même quelques heures dans cet endroit suffisent pour qu'un enfant soit traumatisé." Ces propos, ce sont ceux de Nia, une trentenaire géorgienne. En 2020, avec son conjoint Nukri et son fils Kosta, alors âgé de 8 ans, ils ont été enfermés dans un centre de rétention administrative pendant 14 jours. Avec leur documentaire Enfants Enfermés, diffusé sur France 3 Grand Est le 25 janvier 2024 et disponible sur la plateforme France TV, Noémie Ninnin et Sélim Benzeghia cherchent à alerter sur un phénomène courant mais méconnu : l'enfermement des enfants en France. Arrivée en France en 2019, la famille de Kosta a fui la Géorgie suite à des menaces de mort. Après une demande d'asile rejetée, la famille reçoit une obligation de quitter le territoire français (OQTF) en mars 2020. Celle-ci s'assortit d'une assignation à résidence obligeant la famille au complet à pointer au commissariat chaque jour. Une première épreuve pour le petit garçon qui ne cesse de demander à sa mère "quel est notre crime".

Puis vient la menace d'expulsion du territoire français et avec elle, l'enfermement en centre de rétention administrative (CRA). Corentin Bailleul, responsable du plaidoyer à l'UNICEF France, précise qu'un mineur non accompagné ne peut être placé dans un de ces établissements privatifs de liberté. En revanche, si ses parents sont enfermés, lui-même ne peut pas y échapper. C'est ce qui est arrivé à la famille de Kosta. Ces centres de rétention administrative sont considérés par beaucoup de personnes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite