4 (bonnes) raisons de cultiver la solitude

·1 min de lecture

#1 Vivre à son rythme

S'extraire de la cadence des autres, du travail, de la famille, un privilège ? L'arrivée du congé payé dans les vies actives, les évolutions sociétales (des droits acquis par les femmes), la généralisation du recours à la psychanalyse, la dédiabolisation du divorce et du mode de vie célibataire ont permis de changer l'image du "moment pour soi".

Cela explique, entre autres, l'émergence du développement personnel et le succès de ce dernier. Le footing, la lecture, une promenade, un week-end, un ciné en solo ne sont désormais plus considérés avec commisération, mais avec envie. "La solitude répond à des besoins de vivre à son rythme propre, car on risque une saturation à vivre uniquement au rythme des autres, du travail, de la famille, du couple. Trouver des moments à soi, c'est du funambulisme social", explique Hervé Magnin, psychothérapeute.

Romain, 42 ans, a toujours eu besoin de s'oxygéner, en aparté . "Il existe une fatigue à voir des gens, j'ai l'impression de beaucoup m'investir dans le moment, je dépense une énergie psychique folle à essayer d'être avec les autres. Quand je me coupe de ce bruit de fond, je suis plus au rythme de mes pensées. C'est très apaisant." Pour cet amoureux du confinement choisi, la période du Covid a été intéressante à observer : "Cette solitude collective, je l'ai trouvée très habitée par la relation à l'autre, j'ai beaucoup pensé à mes amis, je me suis fâché avec certains aussi, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

3 exercices de sophrologie pour trouver le bonheur intérieur
9 astuces pour muscler vos fessiers... sans gonfler vos cuisses !
6 étapes à suivre pour réussir à faire des pompes
La routine sportive anti-mal de dos en 6 exercices
Sommeil : 9 étirements à réaliser avant de se coucher

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles