4 conseils pour entretenir son olivier en pot

Dès son achat, il faut rempoter l’olivier en veillant à le mettre dans un pot suffisamment grand, mais que vous pourrez déplacer au besoin. Attendez tout de même d’être au printemps. Le pot en question doit être troué au fond, de façon à pouvoir évacuer l’eau : pensez aussi à disposer des billes d’argile au fond pour le drainage. Utilisez un mélange de terreau et de sable adapté ou un terreau plantation. Un rempotage est ensuite à prévoir tous les deux à trois ans.

Ces arbres méditerranéens apprécient le soleil. Un emplacement bien lumineux est nécessaire, dans l’idéal à l’abri du vent. En hiver, un olivier, même en pot, peut résister à des gelées sur de courtes périodes, en revanche il craint davantage l’humidité. Si la température passe sous les -5 °C, il est préférable de le couvrir avec un voile d’hivernage. Si les températures négatives persistent, enveloppez aussi le pot dans une couverture pour préserver les racines, ou placez-le à l’intérieur tout en veillant à le disposer dans un endroit lumineux.

L’arrosage de l’olivier doit être régulier, à raison d'une à deux fois par semaine, puisque contrairement à celui en pleine terre, il ne pourra pas aller puiser l’eau en profondeur. Néanmoins, il faut éviter l’eau stagnante. À noter que les oliviers peuvent être stimulés avec un engrais adapté, à utiliser deux fois par mois au cours du printemps.

Lorsqu’il est en pot, l’olivier doit être taillé légèrement à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Retirez les branches ayant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles