Publicité

4 questions sur l’affaire Gérard Miller, accusé de viol et d’agressions sexuelles sous hypnose

Gérard Miller est accusé par plusieurs femmes de viol et d’agressions sexuelles, comme le révèle notre enquête publiée ce mercredi 31 janvier. ELLE fait le point sur l’affaire.

Dans le sillage du mouvement #MeToo, de nouvelles voix s’élèvent contre Gérard Miller. Dans notre enquête exclusive à retrouver en kiosque ce jeudi 1er février, plusieurs femmes accusent le célèbre psychanalyste de violences sexuelles sous hypnose.

Lire aussi >>  Qui est Gérard Miller, le psychanalyste mis en cause par plusieurs femmes dans une enquête du ELLE ?

Quelles sont les accusations portées contre Gérard Miller ?

Gérard Miller est accusé d’agression sexuelle par une première femme, qui a rencontré le psychanalyste aujourd’hui âgé de 75 ans, en 1990. Les faits se seraient déroulés lors d’une séance d’hypnose. « Il touchait mes seins sous mon pull. J’ai senti aussi sa main passer sur mon sexe, par-dessus le pantalon », se souvient l’accusatrice, dans les colonnes de ELLE. Il lui a fallu quelques instants avant de trouver le courage de se lever et de quitter les locaux de l’Institut du champ freudien, à Paris, où Gérard Miller lui avait donné rendez-vous.

Gérard Miller est également accusé de viol, par une autre femme. Au domicile du psychanalyste, où elle aurait été invitée à boire un verre avec une amie, en 2004, Gérard Miller leur aurait proposé « un jeu qu’il fait avec ses patients », avant de leur demander de s’allonger dans une pièce. L’ancien éditorialiste aurait ensuite passé sa main sous son pull, en remontant jusqu’à sa poitrine. « À côté de moi, mon amie s’est levée pour partir »,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi