Publicité

4 shampoings qu'il vaut mieux éviter selon 60 Millions de consommateurs

Suite aux crèmes visages, Top Santé vous guide pour mieux sélectionner votre shampoing, en s'appuyant sur une étude de 60 Millions de consommateurs parue dans une de leurs éditions spéciales en 2023. Contrairement à une idée répandue, les produits destinés aux enfants ne sont pas toujours les plus sûrs. De plus, l'unique produit certifié naturel obtient un Cosméto’Score C en raison d'une accumulation d'ingrédients irritants et sensibilisants, qui pourrait être nocif pour l'environnement. En somme, l'organisation de consommateurs a examiné 16 shampoings.

Dans certaines références, des ingrédients suspectés d'être cancérogènes ont été détectés

« Certains affichent en effet plusieurs ingrédients à risque mais aussi en tensioactifs, parfois irritants ou polluants, ou les deux. D’où des notes parfois médiocres », rapporte 60 Millions de consommateurs. Les ingrédients problématiques dans les shampooings ? Des allergènes, des tensioactifs polluants ou irritants, des polymères et colorants azoïques également polluants, des conservateurs dont certains sont suspectés d’être cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR) ou perturbateurs endocriniens (PE), comme l’acide salicylique… Les perturbateurs endocriniens regroupent une vaste famille de composés, capables d'interagir avec le système hormonal. Ainsi, ces composés affectent potentiellement différentes fonctions de l'organisme : métabolisme, fonctions reproductrices, système (...)

Lire la suite sur Top Santé

Exislim : arnaque ou solution révolutionnaire pour faire fondre les kilos superflus ?
Comment savoir si vous consommez assez de calcium ? La Clinique Mayo vous explique
"J'ai 64 ans et si j'en paraît 10 de moins, c'est notamment grâce à ce fruit surgelé"
Arrêtez de rincer votre nez à l’eau du robinet, cela peut être mortel
Elle décèle sa tumeur au cerveau grâce à un selfie