5 idées reçues sur vos dents après 50 ans

Vrai. En particulier le diabète mal équilibré, qui favorise la parodontite, elle-même susceptible de déséquilibrer la glycémie. En outre, certains antihistaminiques, antidépresseurs, antihypertenseurs, etc., diminuent la production de salive, ce qui augmente le risque carieux.

Faux. Avec une bonne hygiène bucco-dentaire et des contrôles réguliers chez le dentiste, cette perte peut être évitée. "Le déchaussement lié à une parodontite doit être traité dès les premiers signes d’inflammation gingivale (saignements), car il est la principale raison de perte dentaire", alerte le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste. Consultez tous les six mois en cas de parodontite, sinon, une visite annuelle suffit.

Vrai et faux. Utiliser une brosse à dents souple ou extra-souple, limiter la consommation de sucre et d’aliments acides, renforcer l’émail présent avec un dentifrice au fluor ralentit l’érosion dentaire. Toutefois, il n’est pas possible de restaurer l’émail perdu.

Faux. Il n’existe pas de frein lié à l’âge. Seules contre-indications : un diabète mal équilibré, certaines maladies cardiovasculaires très spécifiques (avec prothèse valvulaire) ou s’il existe des antécédents d’endocardite.

Vrai. L’émail de la dent s’use de façon physiologique, en raison de la mastication et de brossages parfois trop appuyés. Une alimentation trop acide (vin blanc, vinaigrette, sodas…) favorise également cette érosion. "Par ailleurs, l’appétence pour le goût sucré s’amplifie avec l’âge et les glandes salivaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles