Publicité

5 phrases grossophobes trop fréquentes en janvier

Le début d'année est souvent synonyme de bonnes résolutions. Il est alors d'autant plus crucial de rester attentif aux mots que nous utilisons. Car la grossophobie peut, malheureusement, se manifester à travers des commentaires qui semblent bien intentionnés, mais qui sont en réalités néfastes.

Qu'est-ce que la grossophobie ?

Le dictionnaire Larousse définit la grossophobie comme "une attitude hostile, moqueuse et/ou méprisante, voire discriminatoire, envers les personnes obèses ou en surpoids". En d'autres termes, il s'agit de la stigmatisation et de la discrimination des personnes grosses, en raison de leur poids. Elle repose sur un ensemble de préjugés et de stéréotypes à l'égard des personnes en surcharge pondérale, mais aussi sur la peur de grossir. Ce phénomène s'exprime souvent à travers des commentaires désobligeants, des attitudes discriminatoires, voire même des politiques et des normes sociétales qui favorisent un idéal de beauté mince. Il est essentiel de comprendre que la grossophobie va au-delà de simples commentaires désobligeants sur le poids. Elle reflète des normes culturelles et sociales profondément enracinées qui marginalisent et discriminent les personnes en fonction de leur apparence physique. Lutter contre la grossophobie nécessite une remise en question collective de ces normes, ainsi que la promotion de la diversité corporelle et de l'acceptation de soi. Vous souhaitez en savoir davantage au sujet de la grossophobie, (...)

Lire la suite sur Top Santé

3 soins à faire l’hiver pour avoir un joli teint selon un médecin esthétique
Alerte : rappel de fromage à raclette contaminé à la Listeria
Les signes qui montrent que vous ne consommez pas assez de protéines à chaque repas
4 marques de confitures à ne plus acheter selon 60 Millions de consommateurs
3 idées de dîners riches en protéines, sans viande