Publicité

52 ans et célib' ? Pour Alexandra Lamy, c'est une force !

52 ans et célib' ? Pour Alexandra Lamy, c'est une force ! - BestImage, Marc Ausset Lacroix / Bestimage
52 ans et célib' ? Pour Alexandra Lamy, c'est une force ! - BestImage, Marc Ausset Lacroix / Bestimage

Le célibat, une forme d'émancipation pour les femmes voire "d'empowerment" (mot qui faisait sens avant d'être réapproprié par Linkedin) ? Pourquoi pas ! C'est en tout cas ce que suggère Alexandra Lamy... Et si le couple, c'était un peu surcoté ?

Rappelez-vous : l'an dernier, l'on apprenait via une étude Meetic que 73% des célibataires se disent "épanouis" dans leur vie perso. Une très grande majorité, parmi 875 "célibs" français sondés, âgés de 18 à 64 ans. C'est plutôt éloquent, pas vrai ? De là à dire que célibat est une forme de plaisir, voire même d'émancipation...

Ou pour reprendre un terme largement employé et galvaudé dans le lexique féministe : d'empowerment. Cela, une personnalité le suggère à l'unisson en 2024, et à 52 ans : Alexandra Lamy. La comédienne, pas la moins engagée (elle défend vaille que vaille Judith Godrèche et soutient le #MeToo français depuis des années) s'est prononcée sur son statut de quinqua célibataire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la déprime est loin.

On l'écoute, sur les ondes de France Inter : "On a toujours besoin de vous coller avec quelqu'un dans la vie. Tout le monde vous dit : 'Attends, j'ai quelqu'un pour toi.' Tu dis : 'Non. Je n'ai pas envie, je n'ai plus envie, je les ai faits les gratins dauphinois, les aubergines, les pédiatres.' Tout ça, c'est fait, je n'ai plus envie !"

Une parole bien à elle, pleine d'humour et de spontanéité. Et de justesse aussi. L'actrice développe son point de vue piquant...

"J'ai envie de profiter de moi !"

On a tendance à associer le célibat à la solitude voire, pire encore, à l'isolement. Alexandra Lamy le pense volontiers. Et elle raconte, à Inter : "Ce n'est pas fini,...

Lire la suite


À lire aussi

"Ne pas dénoncer trop vite" : Marlène Jobert défend Gérard Depardieu
Trans, Céline Dion, bigoudis : on a vu la nouvelle pièce fantasque de Yasmina Reza
Pour James Cameron, le devenir de l'humanité "c'est l'énergie féminine !"