7 infidèles sur 10 retrouveront leur amant(e) dès le déconfinement

Elsa Rouden

Les infidèles n'ont pas profité du confinement pour faire une croix sur leur relation extra-conjugale. Bien au contraire ! 71% d’entre eux renoueront avec maîtresse ou amant dès la première semaine de déconfinement.

Une étude* réalisée auprès d'hommes et de femmes adultères révèle que 71% d'entre eux s'empresseront de rejoindre leur amant(e) dès la première semaine de déconfinement. Certains étaient même si impatients de le/la retrouver qu'ils n'ont pas attendu le 11 mai. Ainsi, 36% des infidèles ont déjà craqué pendant le confinement, alors même que cette escapade était tout bonnement interdite. Et s'ils sont 23% à s'être rendus à un rendez-vous, 35% s'y sont pris à plus de trois fois et 42% de deux à trois reprises.

A découvrir également : Infidélité : ces 5 choses qui poussent les femmes à tromper

Les méthodes préférées des infidèles pour tromper leur partenaire

Si les infidèles redoublaient d'imagination pour regarder leur téléphone en cachette pendant le confinement, leurs méthodes ont changé à présent qu'ils ont le droit de se rendre à l'extérieur. Parmi les prétextes les plus cités, c'est celui de rendre visite à des amis ou à sa famille qui arrive en tête (une méthode évoquée par 81% des répondants). Le subterfuge de la séance de sport à l'extérieur (69%) et de l'obligation de se rendre au travail (57%) ferment le podium. Autres échappatoires, la corvée des courses (45%) et le souhait d'accompagner les enfants à l'école (34%).

* Enquête réalisée en ligne du 29 avril au 04 mai 2020 auprès de 2552 membres Gleeden en France ayant déclaré avoir un(e) amant(e) au moment de l’enquête.

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi