Voici 9 usages thérapeutiques du thym

![CDATA[Shutterstock]]

Le thym vulgaire (Thymus vulgaris) appartient à la famille des Lamiacées. C'est un condimentaire mais il "connaît aussi des usages médicinaux et rituels anciens, comme plante protectrice contre les épidémies ou pour protéger maisons et temples des mauvais esprits ou pour combattre les fermentations intestinales et la toux dans les traditions anciennes", informe Claire Laurant, ethnobotaniste et auteure de Thym : se soigner avec les plantes, aux Editions Jouvence, 2022.

"Le thym est une plante qui a principalement des propriétés antiseptiques et antibactériennes (antivirale, antimicrobienne et antimycosique). Elle a un spectre d'action très large, notamment comme antiseptique digestif, pulmonaire et urinaire. Des études ont aussi montré un effet immuno-régulateur du thym", enseigne l'ethnobotaniste.

"Ses principes actifs sont des huiles essentielles. Le chémotype ou caractéristique chimique de l'huile essentielle varie : il existe des thyms à thymol, linalol ou thuyanol, précise notre spécialiste. Ce sont les sommités fleuries et les feuilles qui sont utilisées pour un usage médicinal", ajoute Claire Laurant.

Le plus simple pour utiliser le thym pour se soigner en automédication est de faire des infusions de thym. "Mieux vaut utiliser la plante séchée en vrac, biologique et locale, plutôt que des sachets". Pour extraire les huiles essentielles de la plante et ne pas les faire évaporer lors de l'infusion, il est recommandé de mettre un couvercle lorsque (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Eclipse de lune du 8 novembre 2022 : les solutions pour bien dormir
9 émotions que les huiles essentielles peuvent apaiser
Polémique Doctolib : la plateforme va retirer 5 700 praticiens non référencés par les autorités de santé
Chiropracteur : ce qu'il soigne, différence avec l'ostéopathe
Tisane de feuilles de framboisier : ses 6 bienfaits pour la santé