Publicité

Adeline Toniutti témoigne sur son passé de femme battue

Adeline Toniutti a été victime de violences conjugales et tient à témoigner.

Adeline Toniutti est une coach joyeuse pour les candidats de la Star Academy sur TF1. Mais derrière la façade, l’histoire est plus sombre. Et la jeune femme a bien voulu en livrer quelques moments à Faustine Bollaert qui la recevait le 25 mars sur le plateau de Ça commence aujourd'hui, sur France 2.

Avec une grande émotion, à travers les larmes, la jeune femme de 36 ans a rappelé la période où elle était mariée avec un homme jaloux, qui lui a fait vivre un long cauchemar. Surveillance, contrôle des faits et gestes, torture mentale, coups…

« Déjà, il fouillait mon téléphone, il fouille tout ce que je fais. À chaque fois, qu'il va penser que je fais quelque chose », raconte la coach vocale, qui poursuit la narration de cette descente aux enfers. « S'il voit que j'ai fait une micro-démarche vers l'extérieur, je me fais tellement frapper que je ne peux pas me relever. Je suis dans la cave, je suis cassée de partout, je m'urine dessus. Un jour, il m'a jetée dans l'escalier, dans le tas de bois, et je n'ai pas pu me relever. »

Peut-elle prendre la fuite ? « Quand j'ai essayé de partir une fois, il m'a pourchassée en voiture, il m'a sortie de la voiture et m'a explosé la tête contre la voiture », témoigne celle qui est tellement maltraitée que c’est dans le suicide qu’elle voit une issue. « Je payais un prix tellement fort d'avoir essayé de m'échapper que plusieurs fois j'ai essayé de mourir, oui. »

De ses tentatives, elle ne récolte que « rire » de la part de son tortionnaire.

Alors que la musique est la vie d’Adeline Toniutti, le bourreau tente de lui faire perdre sa voix. « Ça va jusqu'à un étranglement dans une baignoire alors que je ne peux plus crier, je n'ai plus de voix. Il vous étrangle alors que vous ne pouvez plus crier », décrit-elle.

C’est une amie qui finira par la pousser à appeler le numéro d’urgence pour les personnes victimes de violences conjugales, le 3919. Et en témoignant, Adeline Toniutti espère à son tour aider les femmes battues à faire ce premier pas vers leur délivrance.