Une adolescente de 13 ans meurt d’un cancer du sein auquel personne n’a voulu croire

"Mais, madame, un cancer du sein à 12 ans, ça n’existe pas". En décembre 2021, Shiloh est pourtant décédée des suites d'un cancer au sein gauche, à 13 ans à peine. Ses parents en sont persuadés, si le cancer de leur fille avait été diagnostiqué à temps, "il y avait la possibilité qu'elle s'en sorte", indiquent-ils Le Parisien (source 1).

Sa tumeur au sein gauche n’a été détectée qu’au bout de quatre mois, après plusieurs avis de praticiens qui refusaient de croire qu'une jeune fille de 12 ans pouvait souffrir d'une telle maladie.

Ma fille est morte parce qu’elle avait 12 ans […] Quand je disais que c’était un cancer, on me disait : Mais, madame, un cancer du sein à 12 ans, ça n’existe pas, témoigne sa mère, Diane.

Les parents de la jeune fille comptent aujourd'hui déposer plainte contre les établissements de santé et les médecins qui se sont occupés de Shiloh, sans prescrire d’examens, à commencer par le Centre d’imagerie de la femme de Franconville, dans le Val-d’Oise. La jeune fille y a été prise en charge dès les premières douleurs au sein gauche, en mars 2021. Alors que sa mère demande une mammographie, les professionnels lui répondent que le cancer du sein n’existe pas à cet âge-là, ou reste exceptionnel. "La glande mammaire des jeunes patientes et, encore plus...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles