Les adolescents et jeunes adultes de plus en plus touchés par le diabète de type 2

BURGER / Phanie / Phanie via AFP

Caractéristique des maladies du vieillissement, le diabète de type 2 touche pourtant de plus en plus de 15-39 ans dans le monde entier. Le phénomène est tangible depuis les années 90. Les pays émergents et les femmes sont les plus touchés, mais aucune région n'est épargnée.

De plus en plus d’adolescents et de jeunes adultes, et en particulier des jeunes femmes, sont atteints du diabète de type 2 dans le monde par rapport aux années 1990. Le taux passe de 117 cas pour 100.000 habitants en 1990 à 183 cas en 2019, révèle une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal. En cause notamment, l’avancée du surpoids et de l’obésité, facteur de risque majeur de l’installation de cette maladie.

"Le diabète de type 2 à apparition précoce est un problème de santé mondial croissant chez les adolescents et les jeunes adultes", constatent les chercheurs dans la publication. Pourtant, contrairement au diabète de type 1 qui se déclare dès l’enfance, le diabète de type 2 est considéré comme un trouble du métabolisme des personnes d’âge mûr voire âgées, et est rarement observé chez les adolescents et les jeunes adultes. Là où le type 1 découle d’un déficit dans la production d’insuline (hormone qui régule la glycémie, le taux de sucre dans le sang), le type 2 dépend d’une insensibilisation progressive à l’insuline qui se développe sur le long terme, favorisée par une mauvaise hygiène de vie.

De plus en plus de cas de diabète de type 2 dits "précoces"

Cependant, "des augmentations substantielles de l'incidence du diabète de type 2 chez les jeunes ont été signalées dans certains pays", appuient les auteurs. Aux Etats-Unis, l’augmentation annuelle des cas chez les 10-19 ans était de 4,8% entre 2002 et 2012. Au Royaume-Uni, même son de cloche. Parmi les personnes atteintes de diabète de type 2, les moins de 40 ans représentaient 6% en 1991, et 12% en 2006. En France, l’hôpital Robert Debré (AP-HP, hôpitaux de Paris) rapportait en 2020 une multiplication par quatre du nombre d’enfants et adolescents concernés dont ils avaient la charge en 20 ans, leur incidence passant de 2% à 9% parmi les nouveaux cas de diabète.

Le surpoids et le niveau socioéconomique du pays, facteurs principaux

Cette nouvelle analyse se base sur les données de 204 pays et régi[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi