Publicité

Adrigyl, Deltius et ZymaD : indication, précautions et dosage des gouttes de vitamine D pour bébé

Istock/Lazy_Bear

En cas de faible exposition au soleil, l’apport en vitamine D peut être insuffisant. Chez l’enfant, un manque de vitamine D peut se traduire par un rachitisme. La supplémentation en vitamine D sous forme de gouttes est ainsi conseillée pour tous les enfants et adolescents ainsi que pour les personnes avec des besoins spécifiques.

La vitamine D est une hormone essentielle dans le métabolisme phosphocalcique. La vitamine D joue également un rôle très important dans le bon fonctionnement cellulaire, dans l’activité du système immunitaire ou encore dans certaines sécrétions hormonales. La vitamine D est synthétisée naturellement via l’exposition cutanée aux rayons du soleil. La vitamine D peut également être apportée plus faiblement via l’alimentation. Les apports en vitamines D sont cependant très difficiles à évaluer pour chaque personne, car ceux-ci dépendent notamment du lieu de vie, des conditions environnementales et des habitudes de chacun (altitude, pollution, couverture nuageuse…). Les besoins en vitamine D peuvent être augmentés lors de certaines périodes de la vie, comme l’enfance, l’adolescence ou la grossesse.

Les Sociétés de Pédiatrie recommandent donc depuis 2022 de supplémenter tous les enfants et adolescents de 0 à 18 ans avec un dosage de vitamine D égal à 400-800 UI/jour. Les personnes âgées ou les femmes enceintes peuvent également être amenées à utiliser des compléments en vitamine D car leurs besoins sont particuliers. Les personnes ayant subi une chirurgie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite