Affaire Adrien Quatennens : sa femme a déposé une 2e main courante

© Blondet Eliot/ABACA

Comme le révèle France Info, Céline Quatennens a déposé une seconde main courante le 24 septembre dernier.

Actuellement visé par une enquête pour violences conjugales suite à une main courante déposée par son épouse Céline Quatennens, avec laquelle il est en instance de divorce. Rapidement après les révélations du Canard enchaîné à ce sujet, le député de La France Insoumise avait pris la parole, via ses réseaux sociaux, pour donner sa vérité. Dans un long texte partagé sur Twitter, il reconnaissait notamment avoir mis une gifle à son épouse dans un contexte de dispute, mais aussi lui avoir « saisi le poignet », « pris son téléphone portable » ou encore lui avoir « envoyé de trop nombreux messages ».

Le parquet de Lille a alors ouvert une enquête.

Lire aussi >> Violences conjugales : leur chemin chaotique vers la liberté

Une 2e main courante

Mais le 24 septembre dernier, Céline Quatennens se serait rendue une seconde fois au commissariat de Lille afin de déposer une deuxième main courante contre son mari. Elle lui reproche l’envoi bien trop important de SMS depuis la première main courante. Ce sont donc des faits de harcèlements qui visent maintenant le député dont l’avocate a précisé que ces SMS n’étaient en aucune façon menaçants et qu’Adrien Quatennens avait arrêté d’envoyer des messages dès que son épouse lui en a fait la demande.

Adrien Quatennens a été entendu en début de semaine au commissariat de Lille en audition libre. Il a ainsi pu livrer sa version des...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi