Affaire Delphine Jubillar : son co-détenu accusé d'avoir monnayé à tort sa remise en liberté

Cette histoire connaîtra-t-elle un jour son dénouement ? C'est en tout cas la question que les enquêteurs et la famille de Delphine Jubillar se posent. La jeune infirmière âgée de 33 ans aux moments des faits est portée disparue depuis la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020. C'est son mari Cédric Jubillar qui a prévenu les enquêteurs aux alentours de 4 heures du matin. Il aurait alors déclaré qu'elle était sortie au beau milieu de la nuit pour sortir les chiens mais qu'elle ne serait jamais revenue. Un fait auquel ne croient pas les proches de Delphine Jubillar. La piste de la disparition volontaire a également été envisagée puis rapidement écartée. Les enquêteurs ont donc interrogé les proches du couple et ont découvert rapidement que les relations n'étaient plus au beau fixe entre eux. Delphine Jubillar avait prévu de quitter l'artisan-plaquiste après les fêtes de Noël et avait même refait sa vie avec un autre homme. Une révélation qui aurait pu pousser Cédric Jubillar à commettre le pire.

>>> Retour sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar en images dans notre diaporama

Le père de famille a donc été placé en détention vendredi 18 juin 2021 pour "homicide volontaire sur conjoint". Et depuis, il s'amuse avec les nerfs des enquêteurs. Il ne cesse de clamer son innocence, mais aurait, en même temps, avoué le meurtre de Delphine Jubillar à sa compagne Séverine et à son ancien co-détenu. Mais jeudi 19 mai 2022, ce sont ces mêmes déclarations qui font parler. Selon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles