Publicité

Affaire Delphine Jubillar : la maison du couple aurait-elle un lien avec la disparition de l'infirmière ? Cette piste qui pose question

Qu'est devenue Delphine Jubillar depuis sa disparition à Cagnac-les-Mines (Tarn), mi-décembre 2020 ? Cette infirmière de profession, alors âgée de 33 ans, s'est volatilisée en pleine nuit en laissant derrière elle ses deux enfants en bas âge. Son mari Cédric, unique suspect et incarcéré depuis juin 2021 près de Toulouse, devrait comparaître devant une cour d'assise d'ici 2025, bien qu'aucune preuve concrète, ni corps, ni arme du crime n'aient été identifiés lors de l'instruction, qui s'est achevée en octobre 2023. Mercredi 17 janvier 2024, Le Parisien met en lumière un hypothétique lien entre la maison du couple et la disparition de Delphine Jubillar, alors en instance de séparation de son époux, ouvrier précaire qui gagnait beaucoup moins bien sa vie qu'elle. Il aurait existé un déséquilibre dans leurs rapports financiers, la jeune femme payant la majorité des dépenses du foyer, tandis que son compagnon a reconnu avoir "emprunté" à plusieurs reprises sa carte bancaire à son insu.

Découvrez notre diaporama ⋙ Disparition de Delphine Jubillar : toutes les dates clés de l'affaire

Comme l'explique Le Parisien, Delphine et Cédric Jubillar s'orientaient vers un divorce certain, l'infirmière ayant déjà l'intention de refaire sa vie avec son amant. Il était question de vendre la maison familiale, ce que ne souhaitait pas le peintre-plaquiste, qui s'enorgueillissait de l'avoir construit partiellement lui-même mais n'avait pas les fonds pour racheter la part de son épouse. "Cédric nous a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite