Publicité

Affaire Depardieu : Emmanuel Macron, interrogé par notre journaliste, n’exprime « aucun regret » après la polémique

« Je n’ai aucun regret d’avoir défendu la présomption d’innocence » de Gérard Depardieu, a déclaré le président de la République Emmanuel Macron, interrogé par Ava Djamshidi, rédactrice en chef du ELLE Magazine lors de sa conférence de presse mardi 16 janvier.

Emmanuel Macron persiste et signe. Le Président a donné une conférence de presse à l’Élysée mardi 16 janvier, dans le sillage de la nomination d’un nouveau gouvernement. Près d’un mois après ses propos choc sur Gérard Depardieu, visé par trois plaintes pour viols et agressions sexuelles, le chef de l’État a répondu aux questions d’Ava Djamshidi, rédactrice en chef du ELLE Magazine. Rappelant la puissance de la « révolution #MeToo », qui « a permis d’aider à une prise de conscience contre les attitudes prédatrices de certains hommes – une révolution initiée par les médias qui ne sont faits ni pour se substituer à la justice, mais pour dénoncer des agissements répréhensibles », la journaliste est revenue sur les images d’archives dévoilées par « Complément d’enquête » sur France 2, qui dénoncent les « attitudes odieuses » de Gérard Depardieu. Est-ce que vous comprenez l’émoi, Monsieur le Président, provoqué par vos propos sur la fierté que vous inspire une telle personnalité ? Est-ce que la lutte contre les violences sexistes et sexuelles reste une priorité de votre mandat ?

Lire aussi >>  En coulisses : la conférence de presse d'Emmanuel Macron vue de l'intérieur

« Je n’ai aucun regret d’avoir défendu la présomption d’innocence pour une personnalité publique »

Emmanuel Macron n’a en aucun cas remis en cause ses récentes déclarations au sujet de Gérard Depardieu. « J’assume de ne pas avoir...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi