Affaire Jubillar : qui est Florent à qui il aurait demandé comment faire disparaitre un corps

L'affaire Jubillar n'arrête plus de déchaîner les passions. Après le témoignage du compagnon de cellule de Cédric Jubillar à la maison d'arrêt de Toulouse-Seysses, un autre protagoniste a accepté de parler. Le quotidien régional La Dépêche du Midi a recueilli le témoignage d'un père de famille originaire d'Albi et qui a croisé Cédric Jubillar à trois reprises. Dans un article paru jeudi 23 juin 2022, on en apprend plus au sujet de Florent, 39 ans, et ses conversations avec le mari de Delphine Jubillar, suspect numéro 1 dans sa disparition survenue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. "Je ne voulais pas que ça l'enfonce, ni être mêlé à tout ça", se justifie l'homme qui a choisi un prénom d'emprunt pour préserver son anonymat. Florent recherche un plaquiste et fait appel à Cédric Jubillar, recommandé par son entourage, pour des travaux non-déclarés à son domicile. À l'époque, Delphine Jubillar est enceinte de son deuxième enfant. Au fil du temps, les deux hommes sympathisent et tissent des liens. Un soir, lors d'une pause en compagnie du beau-frère et de la compagne de Florent, Cédric Jubillar posera une question qui semblait anodine, mais qui fait sens aujourd'hui. L'homme se souvient : "On s'est bu des bières et on a commencé à discuter de tout et de rien. À un moment, il nous a demandés : comment vous feriez disparaître un corps sans laisser de traces ?"

Une question à laquelle tout le monde a répondu dans un rire. Brûler le corps, le jeter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles