Publicité

Affaire Lola : le père de l’adolescente dont le corps avait été retrouvé dans une malle en 2022 est mort

Le père de la petite Lola, 12 ans, sauvagement assassinée en octobre 2022, est décédé à son tour des suites d’une crise cardiaque. Une mort certes naturelle, mais qui semble liée au drame qui avait frappé sa famille.

Une mort de chagrin sans doute. Le père de la jeune Lola, sauvagement assassinée en octobre 2022, est décédé brutalement ce vendredi 23 février à l’âge de 49 ans, selon une information de « La Voix du Nord ». « Johan Daviet avait la tête et le cœur trop près de l’enfer depuis les faits commis sur sa fille. Il dégringolait. Sa crise cardiaque est l’épilogue de cette descente aux enfers », a commenté auprès du « Parisien » Me Clotilde Lepetit, l’avocate de la famille de Lola. Elle précise que les proches de la famille ne feront aucun commentaire sur le sujet.

>> Lire aussiMeurtre de Lola : « Ma fille ne veut plus aller seule au collège »

Un dommage collatéral après le choc de la perte de sa fille

L’homme est mort à Fouquereuil, dans le Pas-de-Calais, le département d’origine de sa famille où il était retourné s’installer à la mort de Lola. Il reposera aux côtés de sa fille adorée dans la commune voisine de Lillers. Une disparition prématurée qui raisonne comme un « dommage collatéral » du meurtre sordide de Lola. Pour autant, il s’agirait d’une mort naturelle, et non d’un accident ou d’un suicide. Dans les colonnes de « La Voix du Nord », un proche de la famille témoigne du choc causé par la perte de son enfant : « Ça a été compliqué pour lui, ça l’a beaucoup perturbé. » Depuis la disparition de sa fille, l’homme avait notamment sombré dans l’alcoolisme et la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi