Publicité

Affaire Maïwenn - Edwy Plenel : la cinéaste condamnée à une amende de 400 euros

Maïwenn devra verser un euro symbolique au journaliste Edwy Plenel, a statué le tribunal de police de Paris ce mardi 16 janvier, près d’un an après que la réalisatrice et comédienne a agressé le cofondateur de « Mediapart ».

Le verdict est tombé. La cinéaste Maïwenn a été condamnée ce mardi 16 janvier à une amende de 400 euros par le tribunal de police de Paris pour avoir tiré les cheveux du cofondateur de « Mediapart » Edwy Plenel dans un restaurant parisien en février dernier.

L'actrice et réalisatrice devra en outre verser un euro symbolique au journaliste et 1 500 euros à la société « Mediapart » au titre des dommages et intérêts, ainsi que 500 euros au titre des frais de justice à Edwy Plenel et à « Mediapart ».

Lire aussi >>  La Cour de cassation écarte les accusations de viols qui pèsent contre Luc Besson

« Ce journal a trahi mon consentement », s’est défendue Maïwenn

Présente à l'audience, Maïwenn Le Besco a reconnu avoir tiré les cheveux du journaliste lors d'un dîner dans un restaurant parisien. « Je ne m'excuse pas et je ne regrette rien », a-t-elle dit d'un ton bravache. Elle a expliqué que son « comportement » à l'encontre d’Edwy Plenel « n'était pas à la hauteur du bouleversement dans sa vie » provoqué par un article de « Mediapart » consacré à son ex-mari et père de sa fille, le cinéaste Luc Besson. « J'ai réagi avec violence car ce journal (“Mediapart”, N.D.L.R.) a trahi mon consentement », s'est-elle justifiée. « C'est un tsunami dans la vie d'une femme de voir sa vie privée dans les médias », a-t-elle ajouté.

Maïwenn Le Besco a déploré la publication par...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi