Publicité

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : les souvenirs poignants d'un policier présent lors de la découverte des corps sous la terrasse

C'est sans aucun doute l'enquête la plus marquante de sa carrière. En 2011, lorsque l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès éclate, Philippe Cussac était commissaire central de Nantes. Samedi 16 mars 2024, dans les colonnes de Sud Ouest, le policier a réagi aux propos tenus par la sœur de celui qui est soupçonné d'avoir tué son épouse et leurs quatre enfants avant de disparaître. Pour rappel, Christine Dupont de Ligonnès est persuadée que son frère et sa famille sont toujours vivants. Seulement, pour Philippe Cussac, sa théorie ne peut pas tenir la route puisqu'il était présent lorsque les corps ont été découverts sous la terrasse de la maison familiale. "J'étais au 55, boulevard Schuman, le jour où on a sorti les corps enterrés sous la terrasse du domicile familial et je sais ce que j'ai vu et ressenti. Les analyses ADN ont également parlé", a-t-il déclaré. "Je peux certifier que les corps que j'ai vus correspondaient tout à fait aux photos dont nous disposions", a encore ajouté celui qui est aujourd'hui en retraite et adjoint au maire de Royan, en Loire-Atlantique.

Philippe Cussac estime que la sœur de Xavier Dupont de Ligonnès "est dans le déni complet". "Comment peut-on défendre la thèse d'une exfiltration de toute la famille aux États-Unis par la DEA, l'agence fédérale américaine chargée de lutter contre le trafic et la distribution de drogues, et affirmer que la police française y aurait participé en trompant tout le monde sur l'identité des corps retrouvés?", s'est-il encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite